Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Guides La Grande-Bretagne (G. Hocmard)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La Grande-Bretagne (G. Hocmard)

Culture Guides La Grande Bretagne Gérard HocmardLa Grande-Bretagne est une île de 230 000 km2 comprenant l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Ecosse. A l'heure où l'Ecosse se questionne sur son indépendance et délivrera en 2014 son verdict à l'occasion d'un referendum, il est utile de revenir sur l'Histoire de cette île. Gérard Hocmard, agrégé d'Anglais, présente dans son ouvrage La Grande-Bretagne un traitement original entre synthèse historique et parallèles touristiques. Il revient sur les premières traces d'occupation jusqu'à nos jours.

 

L' Histoire de la Grande-Bretagne en une vingtaine de chapitres

Les premières pages qui présentent les différentes nations composant la Grande-Bretagne plantent le décor et évitent d'emblée tout amalgame. La Grande-Bretagne regroupe l'Angleterre, le Pays de Galles (depuis 1535) et l'Ecosse (depuis 1707). Le Royaume-Uni comprend la Grande-Bretagne à laquelle s'ajoute l'Irlande du Nord.

Gérard Hocmard résume, en une vingtaine de chapitres, l'histoire de la Grande-Bretagne en partant des premières traces d'occupation relevées du côté de Suffolk en 700 000 avant J-C. Les premiers habitants étaient des chasseurs-cueilleurs. C'est à l'époque mésolithique (10 000 à 5 000 avant J-C) que l'île se détache du continent européen. Au cours des périodes suivantes, la population se sédentarise et adopte de nouvelles techniques agricoles avant de remplacer la pierre par le métal. L'âge du fer (750 à 50 avant J-C)  voit l'arrivée de groupes provenant de l'Europe orientale et occidentale.

Les Romains arrivent en Grande-Bretagne en 55 avant J-C , l'envahissent en 43 avant J-C et y resteront 500 ans. Seule l'occupation des romains en Ecosse aura été limitée. Ces derniers  édifièrent deux barrières : le mur d'Hadrien en 122 et le mur Antonin en 141. La romanisation contribue à la construction de ports, forteresses, thermes, temples, routes ainsi qu'à l'apport de nouvelles cultures : raisin, mûre, cerise... La période comprise entre 440 et 1066 est marquée par différentes vagues d'invasions lancées par les Saxons, Germains, Hongrois, Danois, puis les Vikings au IXème siècle.

En 1066 Guillaume duc de Normandie conquiert l'Angleterre, introduit la féodalité et donne naissance à la dynastie des rois normands et Plantagenêt. Elles seront suivies par les dynasties de Lancastre et d'York, Les Tudors, Stuart et Hanovre jusqu'à la descendance de Victoria. Les successions sont mouvementées par les guerres d'indépendance de l'Ecosse (dès 1296), la guerre de 100 ans (1337-1453), la guerre des deux roses (1455-1485), ainsi que la réforme d'Henri VIII (1534) et le rattachement du Pays de Galles à l'Angleterre (1535). Après le règne d'Elisabeth 1ère, fructueux en progrès intellectuels, un proche parent, monte sur le trône : Jacques VI d'Ecosse devient Jacques Ier d'Angleterre (1603-1625). Après son règne, plusieurs révolutions éclatent en 1642 et 1688 qui voient la famille Stuart remplacée par le protectorat deLa reine Victoria Peinture de Franz Xaver Winterhalter1842 Cromwell puis par la famille protestante d'Orange.

Les XVIII et XIXème siècles sont des siècles de prospérité sans précédent pour l'Empire britannique enrichi avec ses colonies et renforcé par son industrialisation. Il s'agrandit avec l'Ecosse en 1707 par l'acte d'union mais perdra ses colonies américaines en 1783. Le règne de la reine Victoria marque notamment cette période. Cette dernière assura le plus long règne (1837-1901) en pleine exode rural et mécanisation de l'agriculture. En 1901, la Grande-Bretagne est la première puissance mondiale comprenant ¼ des terres émergées et plus d'¼ de la population mondiale.

Au XXème siècle, La Grande-Bretagne est affaiblie par les deux guerres mondiales et la perte de ses colonies. Elle crée en 1931 par le statut de Westminster le Commonwealth incluant notamment des anciennes colonies et rejoint l'Union Européenne en 1973. L'Etat providence mis en place après la guerre sera bouleversé par la révolution conservatrice de Margareth Thatcher (1979 à 1990), qui laissera sa place à John Mayer et Tony Blair. Le livre s'achève sur des questionnements relatifs à l'avenir de la Grande-Bretagne et de l'Ecosse, mais aussi leur place dans l'Europe. Un referendum portant sur l'indépendance de l'Ecosse, qui dispose d'un parlement depuis 1999, aura lieu en 2014.

Un Livre-guide pour "replacer le voyage dans son cadre culturel et historique"

L'ouvrage est parsemé d'encadrés touristiques et de témoignages. L'angle choisi consiste à ne pas donner d'informations pratiques (horaires, tarifs des visites) et préfère « replacer le voyage dans son cadre culturel et historique ». Les lecteurs sont considérés comme des visiteurs potentiels ayant besoin de matière historique pour découvrir les richesses de l'île. Vous rencontrerez ainsi de nombreuses présentations illustrées concernant le palais néogothique de Westminster, le Château de Windsor, le mur Hadrien (122), le Loch Ness, les forts gallois ou encore l'ensemble mégalithique de Stonehenge en Angleterre. Toutefois,  la légende de l'illustration relative au Loch Ness en page 11, aurait mérité d'être plus précise. Il convient d'ajouter qu'au-delà du loch en lui-même, on remarque les ruines du château d'Urquhart construit vers 1230 qui fut victime des conflits opposant l'Angleterre et l'Ecosse.

La lecture est aussi rythmée par des brefs portraits de personnages historiques clefs comme Guillaume le Conquérant, l'indépendantiste Ecossais William Wallace, Richard III, Marie Stuart d'Ecosse, Winston Churchill... Sans oublier les intellectuels tels que Charles Darwin, le romancier Ecossais Sir Walter Scott, les dramaturges anglais William Shakespeare et Charles Dickens... La Grande-Bretagne est présentée sous ses formes les plus variées : le patrimoine historique, politique, sportif, littéraire, scientifique, artistique et même ses mythes et légendes : Robin des Bois, Arthur...

Notre avis

Destiné à tout public, l'ouvrage de Gérard Hocmard, retrace l'histoire de l'île depuis les premiers peuplements en mêlant histoire et tourisme. Les parenthèses dédiées aux monuments ou aux grands personnages constituent une valeur ajoutée certaine. Bien que l'Angleterre soit au cœur du récit, sa domination se renforçant à l'époque moderne, l'auteur s'attache à présenter des moments clefs de l'histoire écossaise et galloise. C'est avec plaisir que l'on découvre des éclairages propres aux différentes nations tels que : La ville de New Larnark en Ecosse classée au patrimoine mondial de l'Unesco, le roi écossais Robert the Bruce ou encore la légende du Dragon rouge symbole du Pays de Galles.

Quelques points à soulever. Le livre qui couvre toute l'histoire de l'île, aurait gagné à se doter d'un lexique et d'une chronologie sommaire afin de faciliter la lecture. Les différentes généalogies aident à se repérer parmi les familles : Plantagenêt et Normands, Stuart, Lancastre et Tudor. On peut cependant regretter l'absence de généalogies des différents rois écossais et des rois gallois qui auraient permis de visualiser davantage l'évolution séparée des nations jusqu'à l'intégration à la Grande-Bretagne.

En résumé : l'ouvrage de Gérard Hocmard pousse le lecteur au voyage et l'invite également à développer sa curiosité grâce à une bibliographie indicative. 

Gérard Hocmard, agrégé d'Anglais et professeur honoraire de Khâgne, est délégué général de l'Association France-Grande-Bretagne et guide-conférencier de l'Agence Clio.

HOCMARD Gérard, La Grande-Bretagne, PUF, Paris, 2013. 

Pour aller plus loin :

Chronologie de la Grande-Bretagne, Agence clio

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire