Paul Barras, c’est l’homme du Directoire. Personnalité à la réputation sulfureuse, il fut le tombeur de Robespierre, l’allié puis le concurrent de Bonaparte. Ses Mémoires, très partiales, mettent en valeur une personnalité satisfaite d'elle-même, s'attribuant toujours le beau rôle, justifiant sa conduite pendant la Révolution et passant sous silence ce qui pouvait gêner. Barras dévoile les manigances politiques de la période troublée qu'il a traversée, sans épargner ses contemporains. Mémoires de Paul Barras, paru en poche chez Mercure de France, janvier 2010.