C'est désormais un secret de polichinelle, mais curieusement l'affaire fait peu de bruit eu égard à la gravité des faits. Dans les années 60, la France qui vient de se doter de l'arme atomique effectue des essais nucléaires dans le Sahara algérien. Lors d'un test datant d'avril 1961, l'armée française a volontairement exposé des appelés du contingent aux radiations et ce dans le but "d’étudier les effets physiologiques et psychologiques produits sur l’homme par l’arme atomique et afin d’obtenir les éléments nécessaires à la préparation physique et à la formation morale du combattant”. Des soldats équipés de bottes, pèlerines, gants et masques de combat... C'est un rapport ultra confidentiel de l'armée datant de 1998 et éventé dans la presse qui le révèle.