Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le musée de l'Armée présente une exposition de rentrée inédite invitant le public à se glisser dans la peau d'un soldat, et à partager sa vie à travers les objets les plus banals mais aussi les plus insolites de son quotidien, depuis l'Antiquité jusqu'au XXIe siècle. Une galerie chronologique présente plus d'une vingtaine de figures de soldats, autant de silhouettes qui illustrent son évolution « de la Rome antique à nos jours ».

 

invalides-peau-soldatSi l'inconscient collectif se représente le soldat dans des phases spectaculaires de combat, en réalité celles-ci ne représentent qu'une infime partie de son temps, l'essentiel étant consacré à s'entraîner, à se déplacer, à s'installer, à aménager ses positions, à communiquer mais aussi à entretenir son moral et à tromper l'attente.

Un parcours thématique aborde les différents moments de la journée d'un soldat, tout au long duquel sont confrontés des objets, propres à différentes époques et civilisations, répondants à ses besoins, des plus rudimentaires aux plus spécifiques. Vêtements, tentes, gamelles, rations alimentaires, médicaments, outils divers... conçus pour des théâtres d'opérations et des climats particuliers (milieux urbains, déserts, pays tropicaux, zones montagneuses), sont ainsi présentés.

Provenant pour la majorité des fonds du musée de l'Armée, plus de 300 pièces dont de nombreuses acquisitions récentes, sont dévoilées au public dans cette exposition. La dimension contemporaine de la guerre est mise en lumière par des reportages photographiques réalisés au plus près des soldats, pendant des opérations sur le terrain ou dans des centres de rééducation. En complément, les nombreux dispositifs multimédias viennent se substituer aux objets « absents », assurant une meilleure compréhension de la forme, de la fonction ou du contexte d'utilisation des pièces exposées, replaçant l'homme au sein d'un groupe, dans le temps et l'espace. Le système D, le réemploi et le détournement des objets, la mode militaire, l'art du camouflage, les logistiques de masse... sont autant de thèmes traités par ces dispositifs multimédias.

Exposition : Dans la peau d'un soldat, de la Rome antique à nos jours. Jusqu'au 28 janvier 2018. Musée de l'armée, Invalides, Paris.