Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le numéro 49 du magazine Religions & Histoire est consacré à un sujet pour le moins original et trop peu souvent traité : les rapports entre les hommes, les animaux et les dieux. Tant les polythéismes que les monothéismes sont abordés, dans un dossier très complet. Le numéro propose également la troisième partie de la série sur la religion des anciens Germains, et les rubriques habituelles d’actualité.

Des animaux, des hommes et des dieux

Le dossier principal de ce numéro est mené par Pierre Chavot, historien spécialiste des religions, mythes et croyances, auteur d’un Bestiaire des dieux à paraître aux éditions Dervy.

des-animaux-des-hommes-et-des-dieux_pdt_3755L’historien introduit le sujet par un article sur les origines du symbolisme animal, avec évidemment l’exemple fameux des fresques de la grotte préhistorique de Lascaux. Mais il prolonge jusqu’en Orient, où est accordée aux animaux une place essentielle, notamment en Mésopotamie, où lions et taureaux sont associés à la symbolique du pouvoir et de la puissance des rois.

L’article suivant aborde la place des « bêtes » dans la Bible. Ici, les animaux sont utilisés pour « signifier la toute-puissance de Yahvé de manière allégorique », mais contrairement aux polythéismes, Dieu « ne peut être associé [à aucune] figure animale ». L’animal est en revanche toujours objet de sacrifice en l’honneur de la divinité, comme l’agneau lors de la fête de Pessah. Agneau traité également dans l’article sur « Jésus et le triomphe de l’agneau ».

Du côté des polythéismes, l’animal tient aussi une place importante, sans doute plus connue, comme le montre l’article de Sonia Darthou sur la religion grecque antique, ou celui de Pierre Chavot sur Rome.

Le dossier a le grand mérite d’aborder le sujet par des angles plus originaux, comme les religions celte ou scandinave, ou encore l’islam. On conseillera tout autant les pages sur les bestiaires médiévaux, le Moyen Âge étant une période où les animaux tiennent une place symbolique fondamentale.

Comme toujours dans Religions & Histoire, chaque article est complété par des encarts bibliographiques indispensables, qui permettent d’aller plus loin sur chaque thème abordé.

Outre la toujours passionnante « saga » de la religion des anciens Germains, dont nous avons ici la troisième partie, on pourra lire dans ce numéro la tribune libre d’Yves Charles Zarka sur la laïcité, thème qui revient en ce moment sur le devant de la scène. Un focus un peu complexe, mais qui a le mérite d’être original, sur une figure du mouvement réformateur indien est également proposé.

Enfin, la rubrique actualités consacre une bonne part à différentes expositions, mais on ne manquera pas le compte-rendu du passionnant livre-cd de Jordi Savall sur l’humaniste Erasme.

Religions & Histoire, « Des animaux, des hommes et des dieux », no49, mars/avril 2013.