Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Ce numéro du magazine Religions & Histoire est consacré à un thème incontournable dès lors que l'on parle de religion et de croyances : l'Au-delà. Plus exactement, « les représentations » des différents au-delàs (Enfers, Paradis,...). L'une des qualités de cette revue étant son iconographie, nul doute que ce numéro s'avère prometteur. Surtout que d'autres sujets passionnants, telle la datation de la mort de Jésus, sont également abordés.

 

Les représentations de l'au-delà

Le premier article du dossier, « Les imaginaires de l'au-delà » (François Boespflug), est une bonne introduction au thème principal de ce numéro. On y rencontre autant la religion juive, que «l'après-mort » en Chine, au Japon, en Afrique, au Tibet, et dans les plus connues Egypte et Mésopotamie anciennes, ainsi qu'un dernier paragraphe consacré au christianisme, qui permet une page entière dédiée au Jugement Dernier de Michel-Ange.l-au-delà-enfers-paradis-et-autres-lieux pdt 3922

La suite démarre avec la toujours étonnante civilisation mésopotamienne, dans laquelle l'au-delà n'aurait été « ni enfer, ni paradis » (V. Van Der Stede). Vient ensuite l'Egypte, dont la connaissance du monde des morts est meilleure grâce aux nombreuses sources qui nous sont parvenues (sarcophages, papyrus,...).

Grèce et Rome antiques, étudiées par Christopher Roux, ont bien entendu nombre de points communs dans leur façon de concevoir l'au-delà, avec notamment le rôle central des Enfers. L'article de Muriel Baryosher-Chemouny, est plus original car il se concentre sur « l'Eden, flot de délice infini » (sic). On vous laisse découvrir, entre autres, l'origine du mot « éden »...

Viennent ensuite des articles plus classiques, mais non moins passionnants, sur « l'enfer et la littérature rabbinique ancienne » (José Costa), ou « L'au-delà selon le Coran » (Christian Jambet). Deux pages très claires et remarquablement illustrées sont également proposées par Virginie Lérot, sur la représentation de l'au-delà dans l'iconographie médiévale. L'Orient n'est bien entendu pas oublié, avec deux articles, l'un sur l'hindouisme (Alexandre Astier), l'autre sur le bouddhisme (Cécile Campergue). Mais on réservera nos coups de cœurs aux articles sur les Scandinaves (par l'incontournable Régis Boyer), et sur « l'inframonde mésoaméricain » (Nathalie Ragot).

Au final, un dossier dans la tradition du magazine : dense mais le plus souvent clair et abordable, et agrémenté d'une magnifique iconographie, le thème s'y prêtant particulièrement.

Datation de la mort du Christ, soufis au Pakistan

Le reste du numéro est à l'avenant, et l'on conseillera en premier lieu l'article de Josep Montserrat-Torrents sur le débat autour de la datation de la mort du Christ, débat relancé semble-t-il. Comme toujours ensuite, une invitation au voyage avec les soufis du Pakistan. Enfin, on lira avec intérêt le billet d'Eric Vinson, que l'on peut qualifier d'actualité puisqu'il est consacré au dialogue interreligieux.

Religions & Histoire, Les représentations de l'au-delà. Enfers, paradis et autres lieux, n° 54, janvier-février 2014.