Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le Portugal fut, bien avant l'Espagne, l'Angleterre ou la France, le premier à se lancer sur les mers à la conquête d'un vaste empire colonial. Centré sur l'océan Indien, le Brésil et l'Afrique, cet empire fut l'oeuvre d'intrépides navigateurs, qui n'hesitèrent pas à faire usage de la force et de la violence."Les Collections" du magazine L'Histoire est consacré à cet empire oublié. Dans son édition mensuelle, le magazine revient largement sur la bataille de Bouvines (1214), magnifiée par le célèbre ouvrage de Georges Duby, Le dimanche de Bouvines.

 Bouvines, 1214 : la plus belle bataille du Moyen Âge

bouvinesLe 27juillet 1214, le roi de France Philippe Auguste remporte, à Bouvines, une victoire sur l'empereur Otton IV, allié du roi d'Angleterre Jean sans Terre. Philippe Auguste réduit la puissance menaçante des Plantagenêts, à la tête d'une immense fédération féodale couvrant tout l'ouest de la France. Au xme siècle, la victoire se transforme en légende : c'est le mythe de la naissance de la nation et de la royauté réunies. C'est ce que montre Georges Duby en 1973 dans son livre sensation, Le Dimanche de Bouvines. Au-delà de l'événement et de sa mythologie, il y propose une véritable sociologie de la guerre au seuil du xiiie siècle.

Portugal, l'empire oublié

portugalLe Portugal, ce si petit pays, possède un destin mondial, comme l'empire qu'il sut bâtir. C'est un Portugais, Henri le Navigateur, qui dès le xve siècle entreprit l'exploration des côtes d'Afrique. Un Portugais, Vasco de Gama, qui, en 1498, doublant le cap de Bonne-Espérance, ouvrit aux Européens la route maritime des Indes. Un autre, Pedro Alvares Cabrai, qui découvrit, en 1500, cette Terre de Santa Cruz qu'on allait rapidement appeler Brésil. Un autre encore, Afonso de Albuquerque, qui, prenant le contrôle de Goa ou du détroit d'Ormuz, fonda au début du xvie siècle un empire à l'échelle de l'océan Indien. Centré successivement sur l'océan Indien, le Brésil puis l'Afrique, cet empire, bien sûr, s'imposa aussi par la force et la violence. L'arrivée des Portugais à Malacca en 1511 tient pour les habitants de la calamité naturelle. Ils furent aussi les premiers à organiser un trafic d'esclaves entre l'Afrique et l'Occident, au milieu du xve siècle. Et, sous la dictature de Salazar, les colonies furent maintenues en Afrique au prix de guerres interminables.

Mensuel L'Histoire mai 2014 et Les Collections (avril-juin 2014), en kiosque et sur abonnement.

 

Commentaires sur cet article