Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


La Chaine NRJ 12 diffuse ce soir, dimanche 2 Mai, le film The Patriot du réalisateur Roland Emmerich. Sorti en 2002, avec dans le rôle principal le charismatique (et controversé) Mel Gibson, The Patriot nous narre le sanglant destin d’un planteur de Caroline du Sud plongé dans la tourmente de la Guerre d’Indépendance américaine. Benjamin Martin, veuf et vétéran de la guerre contre les Français et les Indiens (la partie américaine de la Guerre de Sept Ans) , mène une vie simple au milieu de ses sept enfants. Quand la Révolution américaine éclate, il prend ses distances avec les insurgés tentant même de dissuader, sans succès, son fils ainé (incarné par le regretté Heath Ledger) de s’engager à leurs côtés...

patriot
Lorsque ce dernier s’en revient blessé par les anglais, le destin frappe lourdement Benjamin Martin.Un colonel de Dragons anglais: Tavington, chargé du maintien de l’ordre dans la région, investit la plantation de Martin, fait exécuter des insurgés
blessés qui s’y étaient réfugiés avant de mettre le feu à la propriété. Martin qui a tenté d’éviter le conflit, allant jusqu’à apporter secours à des soldats anglais blessés, bascule définitivement dans la révolte quand l’un de ses fils est tué en tentant de délivrer son frère ainé prisonnier de Tavington.

Le paisible planteur va alors devenir une des figures de la guérilla anti-britannique, mettant en pratique les leçons apprises durant la guerre de Sept Ans. C’est le début d’une épopée sanglante et sans pitié.

Si le film ne brille pas par son historicité, ni par une vision dépassionnée du conflit, il faut lui reconnaitre d’incontestables qualités visuelles et un certain souffle. Mel Gibson y campe un type de personnage qui lui tient à cœur, l’homme éprise de paix qui bascule dans la violence la plus radicale pour protéger et venger les siens…le William Wallace de Braveheart est là tout présent en filigrane.

Au final si Patriot ne constitue certes pas un document historique rigoureux, il vous fera passer un bon moment, empli de fureur et de bravoure, une histoire de vengeance à l’ancienne…

{commentaire}901{/commentaire}