Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Ce mercredi sort dans les salles obscures le dernier film de Rachid Bouchareb, Hors la loi, dont la présentation au dernier festival de Cannes avait été accompagnée de manifestations et d'incidents, notamment dans le sud de la France. Tourné comme un western et inspiré du film "Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone, Hors la loi conte l'histoire de trois frères algériens dans la tourmente de la guerre d'indépendance de l'Algérie...

hors_la_loi_affiche
Après la polémique politique et historique du printemps dernier, c'est au tour de la critique spécialisée de se pencher sur les qualités artistiques de ce film : Scénario scolaire, dialogues pontifiants, interprétation chaotique, reconstitution lourdingue… Effarant échec artistique, le film de Bouchareb est, de surcroît, politiquement inoffensif (Nouvel Obs), Ses héros manquent de cette dimension romanesque qui eût suscité soit l'empathie, soit la détestation, mais en tout cas une émotion (Studio), Victime d'un buzz trop grand pour lui, Hors-la-loi n'est rien de ce que prétendait la rumeur (Première)... Non décidément, cette histoire algérienne où la France est partie prenante semble peiner à convaincre.

Si on ajoute une période filmée trop ample, des personnages principaux décrits comme trop schématiques et un éclairage historique insuffisant, Hors la loi risque fort de desservir ce qui aurait pu être une intéressante (et nécessaire ?) réouverture du livre de l'histoire.

Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb, actuellement en salles.

La bande annonce du film