Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


France 5 diffuse ce soir la première partie de l'adaptation pour la télévision de l'oeuvre de Léon Tolstoï: Guerre et paix. Placée au cœur des guerres napoléoniennes, cette vaste épopée de l’histoire russe, de 1803 à 1813, sert de cadre à la chronique familiale des Rostov et des Bolkonski. Sept pays, quatre épisodes, un casting paneuropéen : il n'en fallait pas moins pour faire revivre la Russie du temps des guerres napoléoniennes, ses bals, ses batailles, sa paysannerie misérable...

guerre_paix
Soucieux d’authenticité sociale et morale, Tolstoï, par le biais de l’observation des tempéraments et de l’analyse des psychologies collectives, se livre dans cette oeuvre à une critique des théories et des stratégies qui font l’Histoire, ses guerres et ses paix. La succession, dans le roman, des scènes de guerre et de paix s’articule sur les destinées de deux familles nobles, les Bolkonski et les Rostov, dont les chemins vont se croiser au gré des circonstances. Outre les deux familles qui servent de ligne narrative principale, la Guerre et la Paix se présente comme une véritable fresque mettant en scène la noblesse russe du début du xixe siècle dans des épisodes de sa vie familiale, mondaine ou militaire.

C'était un audacieux pari que de vouloir porter à l'écran ce monument de la littérature. Sept pays ont participé à cette production qui a bénéficié de moyens à la hauteur du projet : 28 millions d'euros, 15 000 figurants, 1 800 cascades, 1 500 chevaux, 2 400 costumes... Entre épopée historique et aventures romanesques, un premier épisode magnifiquement interprété et mis en scène (Télé7).

Guerre et paix, fiction télé de Robert Dornhelm, première partie lundi 22 novembre à 20:30 sur France 5.