Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

En juillet 1815, Napoléon Bonaparte, qui a abdiqué pour la seconde fois, demande l’asile à L’Angleterre. Il n’y mettra toutefois jamais les pieds, les Britanniques l’exilant aussitôt à l’île de Sainte-Hélène, où il mourra six ans plus tard. Mais que serait- il arrivé si l’Empereur déchu avait plutôt choisi de s’embarquer pour le Nouveau Monde avec sn frère Joseph, comme il l’avait d’abord envisagé ? C’est cette existence imaginaire que nous propose l’auteur, Ginette Major, dans cette uchronie.


napoleon_exilAprès la fuite et le déracinement décrits dans le Tome 1, ce deuxième tome évoque le temps de la stabilisation. Entouré de son cercle de fidèles et bientôt rejoint par une partie de ses proches, dont Marie Walewska, son grand amour polonais, Napoléon coule des jours heureux dans la propriété qu’il s’est fait construire près de Philadelphie. Il occupe ses journées à rédiger ses mémoires, à lire les nouvelles en provenance d’Europe, mais aussi visiter les vastes contrées de sa nouvelle terre d’accueil. Bonaparte aspire à une vie de famille paisible et à un destin de scientifique. Mais, le jour de son cinquantième anniversaire, il est la cible d’un attentat.

Fruit de trente mois de recherches, notamment sur la vie de Joseph Bonaparte et de sa famille aux Etats-Unis, cette trilogie met en scène des personnages qui ont existés et les mises en situations sont « historiques ». C’est un récit convaincant que l’auteur nous livre sur ce qu’aurait pu être les années d’exil de Napoléon en Amérique.

Napoléon, L'exil en Amérique, Tome 2 : La maison Bonaparte, de Ginette Major. Editions VLB, Janvier 2012.