Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le Louvre propose de (re)découvrir une exposition montée grâce aux fouilles du Rhône, principalement à Arles, qui ont permis d’exhumer, entre autres, un magnifique buste que les archéologues considèrent comme celui de Jules César. A certaines pièces de l’exposition d’Arles, le Louvre en ajoute de nouvelles, provenant de ses propres collections ainsi que de celles d’autres musées, dont Turin qui, jusque là, possédait le seul buste identifié à César. Un voyage passionnant au cœur de la ville antique d’Arles.


exposition-arles-louvre

L’exposition Arles, les fouilles du Rhône. Un fleuve pour mémoire

Le musée du Louvre présente la cité antique d’Arles par le biais des fouilles entreprises durant les années 2000, et qui continuent encore aujourd’hui. L’exposition ouvre ainsi sur une « présentation d’Arles », ville et port majeur de la région au Ier siècle av. J-C. Des recherches archéologiques qui ont donné des résultats exceptionnels, notamment lors des « fouilles du dépotoir », c’est-à-dire de la section urbaine d’Arles.

L’exposition se concentre ensuite sur un quartier spécifique de la cité antique, celui dit « de la Trinquetaille », avant de sortir de la ville pour se diriger vers la mer. En effet, le Rhône a charrié des objets jusqu’à son embouchure, dont certains ont été retrouvés au large des Saintes-Maries-de-la-Mer.gaulois

La dernière partie de l’exposition du Louvre se concentre sur les pièces majeures découvertes lors des fouilles d’Arles : le buste de César (identifié comme tel grâce à des effigies de profil sur des pièces de monnaie), et de remarquables pièces de bronze : le Gaulois captif, les Dauphins de Vienne, et la Victoire. Sont également présentés, sur les panneaux ou dans de petits films, tous les travaux des archéologues et des restaurateurs qui ont permis d’exhumer et d’offrir au public tous ces objets.

L’exposition Arles, les fouilles du Rhône. Un fleuve pour mémoire du Louvre, courte mais bien organisée, a le mérite de présenter le travail des archéologues, mais surtout une soixantaine d’objets pour beaucoup magnifiques (outre ceux cités, ajoutons, entre autres, un remarquable Hercule en bronze, ou une énorme tête de statue d’Auguste), et de donner une idée de la vie d’une cité portuaire antique importante de la période charnière République/Empire.

En discuter sur le forum.

- L’exposition Arles, les fouilles du Rhône. Un fleuve pour mémoire (Louvre), jusqu’au 25 juin 2012.