Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


En découvrant à Hissarlik, à la fin du xixe siècle, « le trésor de Troie », Schliemann crut faire coïncider le mythe et l'histoire. L'archéologie de¬puis nous a montré que les choses ne sont pas si simples. Mais ce n'est pas seulement pour comparer le mythe et la réalité que le magazine L'Histoire consacre son numéro d'été à Zeus, Athéna, Œdipe, Héraclès et les autres. C'est que ces mythes nous disent beaucoup sur les Grecs, et sur nous.

 

lhistoire juillet2013
Cette mythologie est tressée avec la société des hommes. Non seulement parce que dieux et déesses s'unissent aux mortels ou se mêlent à leurs querelles. Mais parce que, riche et mouvante, elle fonde une tradition où s'alimente la vie de la cité, un passé plus ou moins mythique dans lequel tous se reconnaissent et où ils vont puiser leurs forces. A la suite de Jean-Pierre Vernant ou de Pierre Vidal-Naquet, les auteurs de ce numéro nous aident ainsi à comprendre comment Thésée a servi la domination d'Athènes, pourquoi Héraclès peut légitimer la colonisation, comment la cité d'Athéna (la plus intelligente des déesses) a pu exclure les femmes de la vie civique.

Nous n'avons pas sans doute le même rapport que les Grecs au vrai et au faux. Nous exigeons (ajuste titre) de démêler la vérité historique sur Jeanne d'Arc ou les héros de la Résistance. Mais si ces mythes nous concernent, c'est qu'ils démontrent la puissance efficace d'un récit fondateur. Le génie des Grecs gît aussi dans leur capacité à l'avoir imposé au monde.

Grèce : Des Dieux et des Hommes. L'Histoire, numéro spécial, juillet 2013. En kiosque et sur abonnement.