Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)


Il y a 1900 ans était élevée la colonne Trajane qui a par la suite fasciné des générations d'hommes. Les trophées et les colonnes sont des lieux de mémoire par excellence dans l'antiquité qui ont pu bénéficier d'un riche programme iconographique. Le numéro 359 des Dossiers d'archéologie "Trophées romains et colonne Trajane" permettra aux lecteurs de découvrir, à travers ces œuvres, une partie de l'art romain et en apprendre un peu plus sur l'empire lui-même.

 

Mais ce dossier s'attarde aussi sur un peuple largement méconnu du grand public, les Daces. Représenter les Daces et la victoire dacique, tel est le cœur de ce nouveau numéro des Dossiers d'archéologie.

La campagne contre les Daces de Trajan constitue la « colonne » vertébrale du dossier. Coordonné par Martin Galinier, Georges Castellvi et Léonard Velescu, ce dossier rassemble des articles diversifiés et complémentaires. Les premiers articles s'intéressent à la guerre dacique et à la religion des Daces. Les deux articles sur le nom et le portrait du roi vaincu des Daces Décébale permettent de mieux connaître l'importance de cette figure méconnue. Le nombre de représentations de ce roi barbare est particulièrement important et exceptionnel dans l'Antiquité.

Les articles suivants sont consacrés aux représentations de la victoire contre les Daces. Un article de Georges Castellvi entrecoupe cette partie et dresse l'histoire des trophées romains de Pompée à Trajan. La conclusion de cet article est particulièrement intéressante et montre comment Trajan souhaitait rivaliser avec Auguste tout en marquant son attachement aux valeurs traditionnelles républicaines. Un article conséquent est consacré à la colonne Trajane. Le recours aux sources antiques pour mieux comprendre la colonne est rafraichissant. Le monument triomphal Tropaeum Traiani d'Adamclis, en Roumanie, est lui aussi traité dans un article d'Alexandru Barnéa. D'autres contributions s'attardent sur la représentation des Daces, de la Dacie et de la victoire dacique dans la sculpture et la numismatique.

Les derniers articles sont consacrés aux nombreux moulages de la colonne à l'époque moderne et contemporaine, à leurs contextes et à leurs utilités. Les procédés utilisés pour la réalisation de ceux-ci et les modalités d'expositions sont abordés longuement. Ils rappellent que la colonne a eu une place particulière jusqu'au XXe siècle. Les dernières pages sont consacrées comme d'habitude aux expositions, découvertes et livres liés à l'archéologie.

Ce dossier vaste, dense, richement illustré est une réussite. Les contributions sont très complémentaires et permettent de brosser un tableau riche de l'époque trajane. Les articles replacent les monuments et les objets dont ils traitent dans leur contexte politique et économiques. On se rend bien compte qu'au final, la victoire dacique a eu une importance capitale pour Rome et n'a pas été secondaire dans l'Empire.

Comme le souligne Leonard Velcescu dans un de ses articles, les Daces ont bénéficié d'un programme iconographique de la part des Romains sans équivalent. Ils sont mis en valeur dans un lieu central : le forum de Trajan. Vercingétorix et les Gaulois font pâle figure à côté. Représenter l'autre, c'est aussi parler de soi. Un voyage inattendu et captivant qui ravira tous les lecteurs curieux.

Dossier d'Archéologie, « Trophées romains et colonne Trajane », n°359, Septembre / Octobre 2013.