Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

C'est une partie de la civilisation et de l'humanité qui a sombré dans les tranchées de la première Guerre Mondiale. De nos jours, les opinions publiques occidentales ne supportent plus la moindre perte militaire. Il y a un siècle, c'est toute une génération qui a été engloutie dans l'enfer des tranchées de 14-18. Dans son dernier ouvrage consacré aux Poilus, Gérard Jaeger livre une contribution indispensable à la mémoire de cette page sanglante de notre histoire.

 

poilus jaegerIls ne se battaient pas la fleur au fusil. Forts de leurs convictions, ils s'étaient forgé un seul objectif : vaincre, vite. Quatre ans d'horreur et d'enlisement avaient transformé leur courage en rage de survivre. Ils étaient les pères de nos pères, les poilus de la Grande Guerre.
S'ils n'étaient pas déchirés dans les réseaux de barbelés, dépecés par les obus, hachés par la mitraille, ils arrivaient en face de l'ennemi qu'ils délogeaient de ses trous à la baïonnette, à la matraque, au corps à corps. Cent ans plus tard, ils suscitent toujours le même respect : eux, la génération sacrifiée, soldats inconnus ou figures des romans de Céline et Vercel, Remarque et Jiinger.

A partir de leur correspondance, ainsi que de leurs journaux intimes, Gérard A. Jaeger retrace à hauteur d'hommes le quoti­dien des combattants français ou allemands dans les tranchées. Il dit leurs tourments, leur abnégation, ainsi que les révoltes qui ont conduit des milliers d'entre eux au peloton d'exécution. Lucides, joyeux ou graves, tous seront des héros de circons­tance. Ce livre raconte leur histoire au plus près, mois par mois, d'août 1914 à leur démobilisation, en 1919.

Notre avis

recommandeC'est un remarquable et émouvant travail mémoriel qui a été réalisé ici par Gérard Jaeger. Cet ouvrage nous aide à mieux comprendre pourquoi et comment toute une génération a accepté les sacrifices inouïes qu'on lui a imposé. Entre patriotisme et résignation, les poilus donnent une leçon de courage et d'abnégation, s'appropriant cette guerre qui n 'était pas la leur avec une seul alternative : la victoire. Dans ce registre le poilu est seul devant cette responsabilité. Seul devant l'histoire. Cette bataille est la sienne, il en fait un principe moral personnel (G. Jaeger).

Les poilus: Survivre à l'enfer des tranchées de 14-18, de Gérard A. Jaeger. L'archipel, septembre 2014.