Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

La police dispose de ses fiches, de ses dossiers et de ses archives. Pour une meilleure compréhension et visualisation, elle a aussi des objets, retraçant les faits divers et le travail des hommes. Bruno Fuligni nous montre et nous explique tout cela dans son ouvrage « le Musée secret de la police ».

 

musée secret police
Le premier musée de la police est initié en 1877 par Gustave Macé futur chef de la Sureté, à Paris. Il va servir de souvenir, d'apprentissage pour les futurs policiers, de transmission de mémoire, d'analyse de l'évolution de la criminalité et des moyens de l'endiguer.

L'auteur nous propose une suite logique d'objets, ainsi que leur histoire passionnante. Nous découvrons donc des insignes en bronze, un cabriolet qui est l'ancêtre des menottes, des pages de registres dont celui des pédérastes, l'engin d'Orsini qui a explosé en 1858 lors du passage de Napoléon III à Paris, l'Hirondelle le fameux vélo noir des policiers ou encore la mallette de l'inoubliable Monsieur Bertillon, les « gilets secrets » de 1923, le standard téléphonique de 1960 où l'opérateur transférait les appels aux personnes compétentes ainsi qu'une multitude d'objets anciens plus surprenants les uns que les autres.

Tous ces objets ont une histoire relatée par l'auteur. Ils permettent de voir l'évolution du matériel, des conditions de travail, des vols et des affaires criminelles. Ces objets sont progressivement améliorés et remplacés par des moyens plus modernes, comme l'Hirondelle devenue la moto, le bouclier rond en tôle d'acier remplacé par le bouclier en plexiglass rectangulaire et bien d'autres encore.

C'est un voyage très intéressant dans le passé de la police.

Le Musée secret de la police, de Bruno FULIGNI. Gründ, octobre 2015.