Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le troisième tome tant attendu du Chevalier d’Eon - La Forteresse - est particulièrement palpitant à plusieurs titres. Notre agent secret français va être mis dans le Secret Russe et par la même occasion, découvre son prédécesseur emprisonné. De situations équivoques en rebondissements bouleversants, d’Eon va tout tenter afin que ce soit la plus belle opération de récupération de l’Histoire du Secret…au détriment de sa propre vie !

Le récit

Le chevalier d’Eon, transformé en demoiselle servant de lectrice à la tsarine Elisabeth se retrouve dans une situation bien complexe. En effet, Lia de Beaumont est là pour espionner les Russes et pour attendrir l’impératrice afin que de bonnes relations s’installent entre la France et la Russie. Mais Elisabeth charmée par Lia, lui confie un très grand secret, qui, s’il est éventé, risque de mettre la Russie dans un chaos monstre. C’est ainsi que l’on revient sur l’histoire de Pierre le Grand et des successeurs au trône…

chevalier_eon_-_tome_3La veille de Noël, l’impératrice accompagnée de Lia déguisée en garde militaire, rejoignent une forteresse perdue dans les glaces, dans le nord du pays, dont le gouverneur apprécie grandement les manières françaises. Elle rend visite à un jeune garçon, Ivan VI, héritier du trône, mis au secret et emprisonné à vie ! Ce même jour, d’Eon entend une voix qui chante : celle de son prédécesseur, l’espion Valcroissant, emprisonné lui aussi et dont la France n’a plus de nouvelles depuis bien longtemps !

Notre avis

Le lecteur s’immerge ainsi dans les longs et rigoureux hivers, les festivités et les coutumes pour Noël en Russie et découvre ce réel personnage historique qu’est Ivan VI. En parallèle, il lit avec attention la vie des espions dans une telle prison. On sent parfaitement les sentiments d’incertitude et de doute du chevalier, ses émotions, ses réactions impulsives dues à sa jeunesse mais contraire à celles d’un agent au service du Secret, qui se doit d’être posé et réfléchir avant toute action importante. On note aussi son rôle parfait en demoiselle et il est amusant de comparer les dialogues : ceux du chevalier qui sont bruts, secs, concis et ceux de Mademoiselle plus sensibles, plus féminins.

L’auteure nous offre encore des jeux de mots cocasses et des situations très drôles comme par exemple « l’espion taillé comme un bûcheron qui se transforme en demoiselle de la Cour sous le charmant nom de Lucette de la Vallière » ! En outre, elle manie la plume avec habileté afin de nous plonger cette fois dans une histoire des plus captivantes, dont « la fin nous laisse carrément sur les dents et nous en bouche un coin »…

Chevalier d'Eon, agent secret du Roi, Tome 3. : La forteresse, par Anne-Sophie Silvestre. Flammarion, 2012.

 

Commentaires sur cet article