Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Annie Collognat-Barès édite chez Hachette la mémoire familiale, celle de trois soldats français mobilisés durant la Première Guerre mondiale. Cette correspondance inédite se révèle être des plus originales tant sur le fond, avec ce lien fraternel qui unit les trois principaux expéditeurs, que sur la forme avec un souci ludique et didactique évident qui rend cet ouvrage accessible au plus grand nombre.

 Un roman familial

Trois frères

Les publications de correspondances de Poilus s'enchainent en cette période de centenaire de la Grande Guerre. À l'heure où tous les témoins ont disparu on s'intéresse frénétiquement à ces quelques lignes tracées sur le front, envoyées à la famille, précieusement gardées après guerre et que l'on retrouve aujourd'hui au fond des armoires et dans la poussière des greniers...

En collaboration avec Nicole Rastetter, Annie Collognat-Barès a réuni les lettres de son arrière-grand-père Jean-Baptiste Blazy et de ses deux arrières-grands-oncles Justin et Henri. Et c'est là la première grande originalité de cet ouvrage, recréer tout un microcosme familial en présentant de façon chronologique les échanges de trois frères (qui ne reviendront pas tous de la guerre) et leur famille, offrant ainsi un faisceau de regards croisés sur un même événement qui impacte tout le monde à des degrés variés : la guerre mondiale. 

Une présentation ludique et accessible

Outre par ce lien fraternel qui lie le corpus, ce recueil de lettres se différencie aussi des autres publications par une présentation à la fois très didactique et ludique. En effet, pour rendre l'ouvrage encore plus agréable à lire on note un soin porté aux polices d'écritures (par exemple le style manuscrit pour préciser l'expéditeur et le destinataire des lettres), les nombreuses illustrations, les fac-similés de lettres, les différentes couleurs d'écritures selon qu'il s'agit du corps d'une lettre, de commentaires de l'auteur ou de points à approfondir...

En effet, et l'on note là toute la qualité didactique de l'ouvrage, chaque lettre ici sélectionnée est introduite par un court commentaire en bleu qui permet au lecteur de saisir immédiatement le contexte et qui assure une certaine fluidité d'un courrier à l'autre. Au sein même des lettres, certains passages apparaissent en couleur, ils renvoient alors à une page introduite comme en aparté qui décrit de façon plus générale un élément évoqué dans la lettre : l'hygiène, un combat particulier, les fraternisations, les travaux agricoles lors des permissions, le rôle du génie militaire, l'artisanat de tranchée... Ainsi, comme dans un commentaire de texte, la lettre permet d'élargir le sujet et les récits de ces trois Poilus permettent au lecteur d'avoir un aperçu des conditions de vie des soldats dans leur globalité. Un jeu d'échelle très adroitement mené ! Quelques cartes viennent aussi guider le lecteur et le découpage en six chapitres vient encore clarifier le déroulement des événements qu'il lit réellement comme un roman épistolaire.

En définitive, nous avons là un recueil de lettres de Poilus original tant sur le fond que sur la forme, qui intéressera forcément les amateurs d'Histoire mais qui s'adresse aussi à un public plus large qui trouvera dans cette édition un moyen d'aborder les témoignages directs de façon parfaitement guidée et encadrée de manière à en extraire aisément la substantifique moelle qui lui permettra de saisir l'essence de la Première Guerre mondiale.


Annie COLLOGNAT-BARES, Trois frères dans la Grande Guerre, correspondance inédite, Hachette Livres, 2014.

 

Commentaires sur cet article