Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Adieu Berlines, adieu mineurs de Jacques Bonnet vient de paraître aux Éditions Persée. L'auteur Freymingeois raconte l'histoire des mineurs qui, au péril de leur vie, ont produit du combustible en quantité suffisante pour faire redémarrer l'économie de la France.

 

adieu mineurs
Dans notre pays d'ancienne tradition minière, toutes les houillères ont fermé les unes après les autres et le souvenir même de cette industrie qui donna du travail à des millions de personnes tend à s'estomper.

Après la seconde guerre mondiale, les mineurs furent mis à contribution pour produire beaucoup de combustible afin de redresser l'économie de la France. Peu à peu, les finances se rétablirent et on oublia les « gueules noires ». Ils se retrouvèrent seuls pour livrer un combat final dont l'issue était décidée ailleurs.

« Les mineurs qui livrèrent ce combat avec une étonnante persévérance méritent qu'on ne les oublie pas. »

À l'occasion du bicentenaire de l'École des Mines de Saint-Étienne, le livre de Jacques Bonnet nous permet de redécouvrir un épisode de l'Histoire.

Adieu Berlines, adieu mineurs, de de Jacques Bonnet. Editions Persée, novembre 2015.

acheter-sur-amazon

 

Commentaires sur cet article