Apparu à la fin de la première Guerre Mondiale, le char d'assaut a connu son heure de gloire à la seconde, de la blitzkrieg à la bataille de Koursk. Pourtant, dès ses débuts, le char d'assaut est controversé, au regard de son cout exorbitant et de son efficacité réelle. Dans cet ouvrage, Jean Claude Delhez démystifie le char d'assaut, une imposture qui dure depuis un siècle.

 

delhez-charEt si tout Le monde se trompait sur le char d'assaut depuis un siècle ? On le dit puissant, décisif, indispensable. En réalité, malgré ses tonnes d'acier, il est fragile, et son rôle n'est qu'accessoire. Sa gloire, le char la tient de La Seconde Guerre mondiale, et en particulier de la guerre éclair par laquelle les nazis ont écrasé la France en 1940.

Or, à bien y regarder, le Panzer n'y est pas pour grand-chose. Et le char n'a pas fait mieux dans les autres conflits auxquels il a participé depuis un siècle qu'il existe. Pire: aujourd'hui, il y en a près de 100 000 dans le monde, qui iraient au massacre dans une bataille à venir, comme les blindés irakiens de la guerre du Golfe.

Grâce à une enquête minutieuse, en se posant des questions éludées jusqu'ici, ce livre jette un véritable pavé dans la mare. Il devrait non seulement captiver les passionnés d'Histoire, mais aussi interroger l'armée quant au destin des chars actuels.

Chars d'assaut - Un siècle d'imposture, de Jean-claude Delhez. Editions Jourdan, octobre 2017.

acheter-sur-amazon