Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Avec l'histoire de la guerre pour les nuls, les Editions First nous propose de mieux comprendre les rouages des guerres d'hier et d'aujourd'hui, de l'age de pierre et la cyberguerre, dans un ouvrage chronologique et exhaustif accessible à tous.

 

 

De la guerre du feu à la guerre 2.0

histoire guerre nuls firstDepuis la nuit des temps, la guerre façonne le monde. Les conflits sont d'abord restés localisés, mais la naissance des États a transformé la nature des affrontements. Les forces armées professionnalisées, entraînées et dotées de moyens de plus en plus sophistiqués se sont développées, jusqu'à ce que pertes et destructions atteignent leur apogée durant les deux guerres mondiales en Europe.

Aujourd'hui, nous avons basculé dans une nouvelle forme de conflit : le terrorisme, qui nous livre une guerre asymétrique où le faible menace en permanence le fort, réduisant à néant les équilibres qui existaient entre les grandes puissances... Construit de façon chronologique et découpé en cinq grandes parties, ce livre nous aide à comprendre sociologiquement, psychologiquement, géopolitiquement, économiquement et philosophiquement l'univers de la guerre, qui nous a toujours concernés, et qui, aujourd'hui plus que jamais, est un sujet incontournable.

Première partie : L'homme, un animal politique et guerrier : de la préhistoire à 1914

Le livre débute par une perspective conceptuelle et historique : il s’agit de comprendre les déterminants de la guerre et de la voir évoluer jusqu’en 1914, date à laquelle elle change singulièrement de portée.

Deuxième partie : La guerre, étape ultime du nationalisme : 1914-1945

Vint ensuite le temps de l’assimilation entre la guerre et le nationalisme. C’est cette association fatale qui conduira le monde aux pires horreurs de son histoire et jettera un discrédit abyssal sur l’activité guerrière.

Troisième partie : La guerre « hors limites » : de l'épée à la guerre de l'information : depuis 1945

Les champs de bataille de 2018 ne ressemblent plus vraiment à ceux de l’Antiquité ou du débarquement de Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale ! Cette partie permettra de mettre à jour de nouvelles formes d’affrontement entre les nations de la planète, et d’analyser la restructuration profonde des rapports de force entre les États, les entreprises, la société civile, etc.

Quatrième partie : Les guerres asymétriques : du choc des masses au harcèlement du « faible » au « fort » : depuis 1991

Les gros bataillons n’emportent pas toujours la victoire : depuis les guerres de décolonisation, cette vérité n’a jamais paru aussi claire... Aujourd’hui, l’épineuse question de la lutte antiterroriste nous le démontre. De façon générale, les guerres asymétriques, c’est-à-dire le combat du « faible » contre le « fort », constituent un sujet stratégique pour les spécialistes des questions de défense et, plus globalement, de sécurité nationale. Cette partie permet d'aller plus loin dans les raisons de ce phénomène.

Cinquième partie : La cyberguerre : le champ de bataille "virtuel" depuis 2010.

Le cybermonde n'apporte pas que des promesses d'innovation et de mise en réseau des individus, des compétences et des expériences. Il sert aussi désormais aux confrontations entre les puissances du globe, et se fait la scène de menaces criminelles variées.

L'histoire de la guerre pour les nuls, d'Eric Delbecque. Editions First, janvier 2019.