Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

A l'occasion du 70e anniversaire de l'appel du 18 juin, France 2 consacre ce soir son antenne à la France qui a choisi de résister en 1940. Avec tout d'abord la diffusion d'un téléfilm historique inédit de l'excellente collection "Ce jour-là tout a changé" (L'évasion de Louis XVI, L'assassinat d'Henri IV) intitulé "L'appel du 18 juin", qui narre avec minutie la chronique des jours qui ont précédés le fameux appel du général de Gaulle. Ce téléfilm sera suivi par la diffusion du documentaire inédit "Libres Français de Londres".

L'appel du 18 juin. Au printemps 1940, alors que les armées françaises sont en pleine débâcle, Charles de Gaulle, tout juste degaulle_londres
promu général et sous-secrétaire d'Etat à la guerre, se rend à Londres avec pour mission de demander à Churchill d'accroître son aide militaire. Lorsqu'il apprend que Pétain envisage de demander l'armistice, il décide de lancer un appel à la résistance. De Gaulle négocie alors avec les dirigeants britanniques sa diffusion sur la BBC... Un récit historique précis et efficace.

Libres Français de Londres. Militaires ou civils, des milliers de jeunes gens ont refusé la défaite et ont rejoint le général de Gaulle à Londres entre 1940 et 1943. Sept d'entre eux témoignent de leur vie d'exilés et de résistants dans un documentaire émouvant.

Un seul regret, que France 2 n'ait pas programmé cette soirée le 18 juin (probablement pour échapper à la concurrence de la coupe du monde de football).

Ce jour-là tout a changé : l'appel du 18 juin. Téléfilm historique inédit, mardi 8 juin à 20:35 sur France 2.

Libres Français de Londres. Documentaire inédit, mardi 8 juin à 22:05 sur France 2.

{commentaire}587{/commentaire}

 

Commentaires sur cet article