Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Zahi Hawass, c'est depuis plusieurs années l'incontournable directeur des antiquités égyptiennes. Eternellement affublé de son stetson, l'homme en chemise et pantalon en jean impeccables sait soigner son image. Car Zahi Hawass aime les caméras. Jusqu'à présent connu surtout des amateurs de documentaires sur l'archéologie égyptienne, l'homme a eu hier son heure de gloire en annonçant devant les télévisions du monde entier les dernières révélations scientifiques sur les origines et la mort de Toutankhamon. Infatigable promoteur et protecteur des antiquités égyptiennes, il mène aussi un combat à contre-courant de l'histoire ...

en réclamant aux musées occidentaux le retour de pièces célèbres comme le buste de Néfertiti (Berlin) ou la pierre de Rosette (Londres). Oubliant que les trésors des pharaons n’appartiennent pas seulement aux égyptiens d'aujourd'hui. C'est un l'héritage légué à l'humanité entière.

Voir notre article : Zahi Hawass, le (trop?) puissant patron des antiquités égyptiennes.