Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Bien imprudents sont ceux qui attribuent le faible taux de participation aux dernières élections régionales à un quelconque profond désamour voir rejet des français pour leurs régions. Cela fait déjà plusieurs dizaines d'années que les élections locales, régionales comme cantonales, servent de vote défouloir, et l'abstention en est une forme. Dans le mille-feuille administratif français, la région est, avec les communautés de communes, l'une de plus récentes collectivités territoriales. Simple entité administrative à sa création au milieu du XXe siècle, les régions ont acquis, à force de lois de décentralisation, un poids politique et économique important, et la France rejoint tardivement les autres grands pays européens, eux-mêmes organisés en régions disposant de plus ou moins larges compétences.

En France c'est plus le découpage que l'existence des régions qui est régulièrement remis en cause. Calquant vaguement les anciennes provinces royales, le découpage des régions était à l'origine provisoire, et ne recoupe que très imparfaitement les limites historiques et les réalités économiques et géographiques françaises. Entre traditions et rationalisme, il faudra bien un jour faire des choix pour donner une âme à nos régions, renouer le lien entre les citoyens et leurs nouveaux élus, renforcer les moyens de contrôle de ces institutions et de leur utilisation des deniers publics. Et aussi enfin se décider à supprimer le département, vieille survivance anachronique d'une France centralisatrice et jacobine. L'intercommunalité, pour l'organisation de la vie quotidienne et la région pour les grands projets de développement sont dans le sens de l'histoire et de la réalité d'un monde qui a changé d'échelle.