Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

2 Avril 1970 : le monde apprend avec stupéfaction la séparation du plus célèbre des groupes musicaux : les Beatles. C’est la fin d’une aventure sans précédent débutée 13 ans plus tôt à l’occasion de la rencontre entre deux adolescents de Liverpool : John Lennon et Paul McCartney. Ces deux musiciens autodidactes, commencèrent leur carrière en reprenant des standards du rock et du blues américains et finiront leur apprentissage dans les quartiers chauds de Hambourg. Il faudra attendre l’automne 1962 pour qu’ils puissent enfin connaitre le succès avec leurs deux comparses George Harrison et Ringo Starr...

beatles
Leur premier album Please Please Me va déclencher un phénomène d’ampleur mondiale, connu sous le nom de « Beatlemania ». Au succès commercial à la mesure d’une industrie musicale en pleine expansion, se conjugue une vague d’enthousiasme qui confine à l’hystérie au sein de la jeunesse. Les Beatles incarnent (parfois malgré eux) les aspirations de la génération émergente en conflit avec l’ordre bourgeois et parental.

Tout au long des années 60 les Beatles vont connaitre un succès jamais démenti, affinant leur style et innovant sans cesse. Des bluettes pop telles que Love Me Do au Hard Rock de Helter Skelter, en passant par d’inoubliables ballades comme Yesterday, les Fab Four vont marquer musicalement leur temps comme personne avant eux. C’est au sommet de sa créativité que le groupe usé par la pression des fans, du métier et par des différends personnels, décide finalement de se séparer. Il n’en continue pas moins de vendre des centaines de milliers de disques chaque année, signe flagrant de l’extraordinaire impact de la musique des « Quatre Garçons dans le vent. ».

 

Commentaires sur cet article