Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Pour la première fois depuis dix-ans le Saint Suaire de Turin va être exposé au public dans la cathédrale du Piémont. et ce jusqu'au 23 mai. La plus célèbre et la plus controversée des reliques chrétiennes se présente sous la forme d’une pièce de lin e 4,36 m sur 1,10 m sur laquelle se serait imprimé le corps du Christ après son supplice. Sa première apparition historique documentée remonte à 1357 en Champagne. En 1452 la précieuse relique qui a de nombreuses fois changé de main, devient la possession de la femme du Duc de Savoie : Anne de Lusignan. Il fut au cours des siècles suivants l’un des trésors les plus précieux de la maison de Savoie et régulièrement utilisé à des fins politiques...

suaire_turin

Le suaire qui a subi les outrages du temps (et qui porte les stigmates d’un incendie survenu en 1532) fut notamment restauré en 2002. Ces opérations de restauration furent l’occasion de ranimer la polémique entourant cette relique, qui selon de nombreux scientifiques serait un faux médiéval. Ainsi une datation, au carbone 14 réalisée en 1988-1989 lui attribua un âge d’environ sept siècles. Cette datation fut contestée par la suite et le débat continue de faire rage aujourd’hui. En effet, des études récentes ont révélé que la zone de l'échantillon utilisé pour la datation avait fait l'objet d'une restauration... au Moyen-Age. Quoi qu’il en soit le Suaire de Turin reste l’une des reliques les plus mises en avant par le Vatican et sera honorée le 2 mai prochain par le Pape Benoit XVI en personne.