Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

La monnaie de Paris vient d'annoncer la réédition de la pièce de 100 Euros en or. Tirée à 50.000 exemplaires, cette pièce qui à cours légal en France, est l'héritière du célèbre Napoléon-or créé en 1803 par Bonaparte alors premier consul, et a longtemps fait office de bas de laine pour de nombreux français, nostalgiques ou prévoyants.

Les premières pièces furent frappées à l'effigie de Napoléon façon empereur romain. Symbole de la stabilité financière de la France au XIXe, ses pièces permettent de suivre l'évolution politique de la France jusqu'à la première guerre mondiale, au gré des changements de régime...

napoleon_or_1807Suivant les armées de Napoléon à travers l'Europe, cette pièce a connu un franc succès et fut déclinée dans de nombreux pays, Suisse, Belgique, Espagne, Italie... Il y eut ainsi des pièces de 20 francs suisses, 20 pesetas, 20 lires, 20 francs belges, 20 drachmes qui ont circulé dans toute l'Europe. Seuls la Grande-Bretagne et le futur empire allemand ne suivirent pas cette mode pour des raisons politiques. Il y eut même un projet d'unifier cette monnaie avec le dollar américain...

La dernière pièce de 100 euros, pièce artistique et patrimoniale rare, est l'ultime témoignage de cette tentative du célèbre empereur d'unifier l'Europe.

 

Commentaires sur cet article