Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Le collectif d'étudiants historiens "l'Histoire par la vidéo" prépare un projet documentaire consacré à la place des civils français pendant la Seconde Guerre mondiale. Soutenu par plusieurs institutions (INA, service audiovisuel de l’armée, Université de la Sorbonne, BDIC) ce travail ce déclinera sous la forme d’un documentaire de 52 minutes diffusés sur la TNT et d’un webdocumentaire hébergé ici même sur le site Histoire-pour-tous.fr.

Le projet

Logo_Webdocumentaire_Mmoires_de_Civils

Ils racontent pourquoi et comment ils ont commencés ce projet, la manière dont vous-même pourriez y participer ainsi que l’aide qu’il est possible d’apporter à cette quête du témoignage.

Nous avons souhaités interroger des personnes ayant pu être nos grands-parents afin qu’ils puissent raconter les souvenirs de leurs enfances. Ils ont pu ainsi raconter face à la caméra, leurs souvenirs parfois douloureux qui rappellent des heures sombres de l'Histoire de France (la faim, la collaboration, les bombardements...). Mais loin de se concentrer uniquement sur l'histoire orale, nous avons décidé d'ajouter la diffusion d'extraits de propagande vichyste, ainsi qu'une analyse d'historiens dans le but d'aider les spectateurs à mieux situer le contexte de l'époque.

Ce projet documentaire pourra se trouver sous deux formes :

- Un court métrage de 52 minutes qui sera diffusé sur la chaîne Cinaps de la TNT (chaîne francilienne subventionnée par le CNRS).

- un webdocumentaire diffusé ici même sur le site www.histoire-pour-tous.fr La forme interactive du webdocumentaire nous permettra d'ajouter de nombreuses rubriques supplémentaires qui ne pouvaient être intégrées au court métrage (quizz historique, appel à témoignages, navigation interactive du documentaire).

Il s'agira par cette occasion du premier webdocumentaire historique pensé et réalisé par des étudiants historiens.

Comment pouvez-vous participer au projet ?

Exemple_cran_webdocumentaireCe projet documentaire à vocation de durer en faisant appel aux internautes afin qu’ils réalisent eux même des interviews et fouillent dans leur grenier afin de retrouver des archives de cette époque (photos, documents, carte d’identité). Tous ces éléments seront diffusés dans la partie « la carte des témoignages » du webdocumentaire. L’idée étant de récolter le plus grand nombre de témoignages et d’archives sur cette période.

Nous voulons nous assurer par ces interviews qu'un grand nombre de Français puisse raconter ses souvenirs. Nous voulons offrir cette possibilité à tous, mais aussi recevoir et confronter un large panel d’avis différents. Tous n’ont pas vécu la même chose, s'ils étaient citadin ou paysan, Juif ou non, résistant ou travailleur au STO.

Comment pouvez-vous aider ?

Nous sommes soutenus par plusieurs institutions publiques (Université Paris 1, mutuelle étudiante LMDE, le CROUS de Paris) mais toutes nos demandes de subventions n'ont pas toutes été entièrement acceptées. Afin de permettre la création de ce projet documentaire sous la meilleure forme possible, un appel est donc lancé à la communauté des passionnés d'Histoire à cette adresse :

www.kisskissbankbank.com/en/projects/memoires-civils

Que vous aidiez à hauteur de 5, 10, 50 ou 200 euros chaque aide sera précieuse pour faire avancer la collecte qui devra obligatoirement se terminer le 28 octobre prochain. Et rien qu’en parlant du projet autour de vous, vous nous permettrez de mobiliser ceux qui ne veulent pas voir disparaître tous ces témoignages précieux.

Chaque donation apportera d'ailleurs à tous donateur une contribution afin de remercier chaque personne pour son investissement. Chaque don supplémentaire nous permettra d'une part de financer des archives de meilleure qualité, d'autre part de faire traduire notre travail en anglais ainsi qu'en allemand, et d'assurer un futur au webdocumentaire par rapport au coût de diffusion sur internet (serveur, bande passante).

A l'heure où l'Histoire peut être galvaudée dans des livres dit "grand public" et que la rafle du Vel d’hiv n’est connut que par seulement 62% des Français (et à 40% chez les 18-24 ans) (1) il nous apparait primordial de soutenir des projets qui se veulent être un pont entre la rigueur scientifique universitaire et la soif de savoir du grand public.

1 : Sondage CSA juillet 2012

Pour aller plus loin :

La bande annonce

La carte interactive

L’appel à don

Le projet sur les réseaux sociaux