Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Des travaux d’aménagement sur le champ de bataille de Waterloo (18 juin 1815) ont permis la découverte du squelette d’un homme d’1m62 et de moins de 30 ans. Selon l’archéologue Dominique Bosquet, le corps était toujours habillé au moment de la décomposition. Au niveau de la poche droite furent retrouvées des pièces et une pierre à fusil. La position du corps laisse à croire qu’il aurait été projeté ou aurait basculé en arrière.


squeletteLa cause du décès semble être une balle retrouvée au milieu des côtes droites. Le corps a été retrouvé un peu à l’écart des combats, il se peut que l’homme blessé ait pu s’éloigner un peu (ou être éloigné) avant de succomber, puis d’être succinctement recouvert de terre après la bataille. La nationalité du combattant n’a pas encore pu être déterminée, la balle qui l’a tué semble française, mais à proximité du lieu de découverte se trouvaient aussi bien les troupes anglaises que la King German Légion, l’armée hanovrienne, des Nassauviens, des Brunswickois et des Néerlandais. Avec le corps fut découvert un morceau de bois indéterminé gravé "CB" et une cuillère. Beaucoup d'espoirs tournent autour de ce dernier objet qui pourrait peut-être être réglementaire et ainsi donner une indication sur l'origine du soldat inconnu.

La bataille de Waterloo fit environ 40.000 tués et blessés.