Le « 14 juillet » correspond à la fête de la Fédération de 1790 et non la prise de la Bastille de 1789. Fête de commémoration de la prise de la Bastille, elle se veut être la réconciliation et l’unité de tous les français, ainsi que le roi. Et ce n'est que le 6 juillet 1880 que le « 14 juillet » devint officiellement jour de la Fête nationale française.