Avant l’arrivée de Colbert, la marine française était inexistante. En 1683, à la mort de Colbert, la flotte française était passée de 18 à 276 navires et ceci en 23 ans. C’est ainsi qu’apparurent les corsaires qui ne coutaient rien à l’Etat et qui pouvaient rapporter gros.