Il fut un temps où les chats étaient signes de malheur, responsables de la peste. Plus tard, cet animal était recherché pour chasser les rongeurs. Mais au XIXeme siècle, ayant trouvé des moyens techniques pour se débarrasser des souris, le chat est devenu un animal de compagnie très recherché que l’on nourrissait. Les bourgeois montraient ainsi leur richesse en ayant plusieurs chats chez eux – luxe que le peuple ne pouvait se payer.

Nos autres articles sur le même thème