Beaucoup de symboles de la République furent détruits pendant la commune en 1871. Il en est ainsi de la colonne Vendôme démolie à la demande de Gustave Courbet (1819-1877) le célèbre peintre français « réaliste ». Plus tard, il dut payer la restauration de ce monument qu’il avait surnommé « le grand navet ».