Les arènes de Lutèce, détruites pendant les invasions en l’an 280, tombent dans l’oubli lors de la construction du mur d’enceinte au XIIIeme par Philippe Auguste. Lors de travaux d’élargissement de route en 1860, elles furent redécouvertes, mais rapidement ensevelies. C’est grâce à Victor Hugo qui adressa une lettre au Conseil Municipal que l’on peut se promener dans les arènes de Lutèce depuis 1896.