En 1202, Jean, fils d'Henri II d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine enlève la fiancée d'un seigneur français. Pour le punir Philippe Auguste lui confisque ses terres en France, Normandie, Anjou, Maine et Poitou. Le prince anglais devient alors Jean-sans-terre.