Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Couv 341973Les éditions Soleil inaugurent une nouvelle collection intitulée « Révolutions » qui traitera des dates considérées comme charnières pour l’Histoire de France : 1358, 1940 et pour commencer 1799 avec le coup d’Etat du général Bonaparte qui met fin au Directoire et met en place le Consulat. Un beau projet qui n’est hélas pas à la hauteur de nos espérances.

 

Une bande dessinée historique ?

Nouvelle arrivée sur le marché cette collection « Révolutions », sous-titrée « Quand l’Histoire de France a basculé », a de quoi attirer le regarde de l’amateur d’Histoire ! En couverture un duel entre deux hommes, la capitale parisienne en toile de fond et bien entendu la figure tutélaire de Bonaparte, la main au gilet et le regard acéré. Autre bon point à priori, la BD affiche une recommandation de la part du magazine « Guerre & Histoire ». A première vue, cette bande dessinée pourrait passer pour une bande dessinée historique, permettant de se faire une petite culture générale sur le coup d’Etat des 18 et 19 brumaire… Mais il n’en est rien ! Les Editions Soleil classe cette série dans leur collection aventure.

Et il est vrai que cette BD ne permettra pas au néophyte de comprendre comment s’est déroulé le coup d’Etat. Il devra se contenter d’un divertissement mettant en scène la concurrence entre Fouché et Talleyrand, et le duel entre un soldat de l’armée d’Egypte rentré (on ne sait trop comment) avant son général et un agent royaliste chargé d’éliminer Joubert puis Bonaparte… Au final le scénario un peu bancal et les dialogues un peu lourds ne sauraient se faire oublier que si les graphismes nous en mettaient plein les yeux ! Ce n’est hélas pas le cas…

Un travail de recherche bâclé

Quelle tristesse de voir des dessinateurs et scénaristes tenter de recréer des environnements historiques qu’ils n’ont pas pris la peine d’étudier correctement. Aussi de planches en planches on ne cesse de passer du très approximatif au totalement anachronique ! Nous sommes sous le Directoire, en 1799, et pourtant… L’armée est organisée en régiments (elle devrait être en demi-brigade) qui arborent un drapeau français tel qu’il ne sera utilisé qu’en 1812, les soldats de ligne portent des schakos alors que ce ne fut le cas qu’à partir de 1806 et ces derniers (comme les plaques de bonnet d’ourson ou les hausse-cols) sont frappés de l’Aigle impérial… Trois régimes politiques de décalage ! Les soldats portent d’étranges épées, les baïonnettes sont placées de façon totalement improbables et inefficaces puisqu’elles sont placées en plein sur la ligne de mire… Il apparait très vite évident que le dessinateur n’a aucune connaissance sur l’armement et l’équipement de la période (ce qui pose problème quand on représente en permanence des militaires) et cela se confirme de pages en pages : duel avec un pistolet à silex non armé et sans silex, utilisation d’armes à percussion totalement anachroniques… Que dire d’un royaliste portant la Légion d’Honneur (créée en 1802) en 1799, du général Bonaparte distribuant des Croix de Saint-Louis qui n’existaient même plus à l’époque ou des sapeurs de la Garde (aux couleurs fantaisistes) qui n’existaient pas encore?

emeuteroyaliste 1799

Quand le décor historique s’effondre, tout s’effondre, et le grotesque l’emporte aux yeux de l’amateur d’Histoire. C’est fort dommage car l’histoire napoléonienne ne manque pas d’ouvrages permettant d’étudier correctement le fond et la forme pour produire un travail de qualité. Elle ne manque pas non plus de fans, qui risquent d’avoir mal aux yeux en feuilletant cette bande dessinée.

Révolutions - Quand l'Histoire de France a basculé - 18 Brumaire. de Jean-Pierre Pécau (Auteur), Facio (Auteur), Antonio Marinetti (Illustrations). Editions Soleil, 2018.