Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

ambulance_3

Après « Au nom des Hommes », la saga de l’ambulance 13 entame son second cycle avec ce nouvel opus : « Les Braves Gens ». Nous sommes en février 1916 et le sous-lieutenant Bouteloup se retrouve à présent dans la Meuse, dans le secteur du bois des Caures, aux côtés des bataillons de Chasseurs du lieutenant-colonel Driant. Mais en ce 21 février, c’est justement là que les Allemands vont déchainer l’enfer, premier acte d’un long carnage dont le nom marquera à jamais les esprits : Verdun !

Les Braves Gens

Dans ce troisième tome, nous retrouvons tous les ingrédients qui font le succès mérité de cette saga : un réalisme cru, un soucis du détail et de l’exactitude historique, un dessin précis soutenu par une mise en couleur des plus convaincantes, un scénario efficace et prenant, des dialogues « pur jus » avec un vocabulaire parfaitement adapté à l’époque et aux différents protagonistes, une excellente narration maniant aussi bien la description brute, les images et les métaphores, et enfin une intrigue qui permet un continuel va et vient entre le front et l’arrière, entre le monde militaire et la sphère civile, entre les personnages imaginaires de la BD et d’illustres personnalités connues de tous.

Ce premier tome du second cycle est peut-être moins violent queVerdun, mais le scénario nous fait très régulièrement quitter la boue des tranchées pour rejoindre l’arrière et les deux femmes dont le cœur palpite pour le jeune médecin humaniste. C’est ainsi que nous retrouvons Émilie, la belle et indépendante dessinatrice de la butte Montmartre, qui fait la connaissance d’une célèbre scientifique qui aurait besoin de ses talents : Marie Curie ! Une bonne occasion de rappeler au lecteur cette contemporanéité du personnage et de ses travaux sur la radioscopie. Par la même occasion, la BD continue sa présentation pédagogique sur les progrès de la médecine durant la guerre de 14, n’oublions pas que la saga est toujours réalisée avec le soutien du Service de Santé des Armées.

ambulance_4

Mais celle pour qui le destin bascule dans cet épisode, c’est bien sœur Isabelle. La religieuse qui partage des sentiments inassouvissables pour le sous-lieutenant Bouteloup se retrouve accusée d’espionnage et risque d’être incessamment fusillée. Nous en apprenons beaucoup plus sur ce personnage clef, sur cette charmante baronne alsacienne qui a récemment abandonné sa vie mondaine pour devenir sœur Isabelle des Martyres de la Foi. Nous n’en dévoilerons pas plus ici, laissant ainsi au lecteur le plaisir de découvrir par lui-même l’engrenage tragique de ce dernier tome, avec en trame de fond les multiples « affaires » déjà commencées dans les tomes précédents. Enfin, si le scénario nous fait régulièrement quitter la ligne de front pour les réceptions parisiennes ou la prison de Vincennes, c’est aussi l’occasion de faire croiser au lecteur un nombre important de personnages historiques connus. Nous avons évoqué précédemment Marie Curie, mais puisque le père de Bouteloup est député c’est l’occasion de rencontrer plusieurs personnalités politico-militaires comme Joffre ou Clémenceau.

ambulance_5« Les Braves Gens » est donc la digne continuité de cette saga dont nous avons eu de cesse de vanter les mérites sur notre site, tant sur le fond que sur la forme. Même si d’autres scénaristes commencent (ou continuent) de traiter la Grande Guerre avec talent, « L’ambulance 13 » reste à n’en pas douter sur le podium. Alors certes, nous aimerions que cette BD soit accompagnée d’un petit corpus documentaire, comme ce fut le cas pour le premier tome, traitant d’un sujet ou d’un autre touchant à cette guerre : les services de santé traités précédemment sont certes le centre de cette saga, mais il est toujours possible d’élargir les sujets documentaires : par exemple sur les chars ou l’aviation qui font leur entrée dans ce tome. Néanmoins, la saga reste un immanquable pour les amateurs de BD historique en général, de la Première Guerre mondiale et du militaria en particulier. Par la grande qualité graphique, narrative et scénaristique qui enlace à merveille histoire fictive et « Histoire avec un grand H », cette saga doit également devenir un choix prioritaire pour toutes les bibliothèques scolaires du secondaire.

Scénario : Cothias & Ordas

Dessin : Mounier

Edition : Grand Angle

Roman

- L'ambulance 13 (juin 2010)

BD

- Cycle I (1/2) : Croix de sang (novembre 2010)

- Cycle I (2/2) : Au nom des Hommes (avril 2012)

- Cycle II (1/2) : Les Braves Gens (janvier 2013)

- Pack Cycle I

 

Commentaires sur cet article