Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Gloire des Aigles 2Une nouvelle série d'aventure napoléonienne haute en couleur qui nous plonge au cœur de la célèbre et funeste retraite de Russie aux côtés d'un jeune tambour de 10 ans trainant un mystérieux butin. Une aventure placée dans une trame événementielle bien respectée, au sein d'une Grande Armée où se côtoient le meilleur comme le pire. Une bande dessinée entrainante sur les pas des Grognards qui quittèrent les ruines de Moscou pour se retrouver face à la Bérézina charriant ses blocs de glace...coup-de-coeur

 

- Ah là là ! C'qu'on endure, pour l'Empereur, pour la gloire de l'Aigle !!! C'est-y pas malheureux ! C'est point humain.

- Ah non, ma Fanfan, pas pour la gloire de l'Aigle : pour la gloire des Aigles ! Les Aigles c'est toi, c'est moi, c'est nous... 

L'Enfer blanc

La Gloire des Aigles est une nouvelle série napoléonienne proposée par les Éditions Joker, elle nous plonge au cœur de la terrible retraite de Russie en 1812. Dans ce premier opus, nous suivons un jeune enfant de troupe surnommé Sauve-La-Vie. Sauve-La-Vie a une dizaine d'années seulement, il est le fils de Barthélémy Germinal, caporal au 9e de Ligne, grièvement blessé à la Moskova. Il n'a jamais connu sa mère, morte en couche, mais c'est Fanfan la vivandière du 9e qui lui prodiguât tout l'amour maternel qu'il pouvait espérer. Sauve-La-Vie est bien entendu trop jeune pour servir l'Empereur par les armes, mais grâce à son talent pour jouer des baguettes il a réussi à se faire recruter comme tambour dans le régiment de son père.

C'est dans les rues abandonnées de Moscou désertée par la Grande Armée que Sauve-La-Vie a trouvé son trésor... Un mystérieux trésor qu'il cache dans un sac qui le suit partout durant la retraite. Ce sac, il ne le confie à personne, et ne révèle pas son contenu à tous les curieux qui croisent son chemin. Ce sac, il le garde précieusement en attendant de pouvoir le remettre à qui de droit. Mais le funeste étau se resserre autour du gamin qui se retrouve isolé de son régiment, avec l'arrière-garde commandée par le Maréchal Ney. Les cosaques et l'armée de Koutouzov ont coupé leur ligne de retraite, le froid se fait de plus en plus intense, et au sein même de la Grande Armée se trouvent des pillards envieux de l'énigmatique butin trainé par cet enfant de 10 ans... 

Notre avis

La Gloire des Aigles fait partie de ces bandes dessinées d'aventure qui insèrent un scénario purement fictif au sein d'une trame événementielle bien historique. Cet exercice est souvent plus difficile que de simplement construire un scénario au cœur d'un vague contexte historique et géographique. Pour le coup, force est de constater que c'est une réussite ! La trame historique de la retraite de Russie est bien respectée : l'arrière-garde de Ney isolée, le passage du Dniepr, l'armée bloquée sur la Bérézina où les Russes pensent sonner l'hallali, et enfin les grands travaux de Studienka qui permettent de sauver la Grande Armée ! Il faut dire que Pascal Davoz connait son sujet, il est déjà l'auteur de la série historique biographique « Napoléon Bonaparte » (l'argot est omniprésent. Une Grande Armée auréolée de gloire, mais une Grande Armée aussi connue pour ses pillages, une Grande Armée qui ne lutte plus que pour sa survie. Les dessins de Philippe Eudeline viennent compléter cette recherche de précision historique. Ils se veulent réalistes et semblent être le fruit d'une recherche préalable sérieuse qui évite toute erreur grossière telle qu'on en trouve régulièrement dans les bandes dessinées.

Enfin, pour ne pas gâter le plaisir, la narration est de grande qualité et porte le lecteur dans l'aventure de ce jeune grognard. Le style est épique, naturaliste, avec parfois une pincée poétique. Autrement dit, une aventure prenante, agréable à lire et à regarder !

En tant que promoteurs de la vulgarisation historique, nous ne pourrions que conseiller aux Éditions Joker de compléter les BD de cette série de qualité par un petit dossier historique, même succinct, consacré par exemple au contexte général de la campagne de Russie ou à un personnage clef comme le Maréchal Ney. Ce serait une bonne façon pour le lecteur de passer de la fiction à l'Histoire.

La Gloire des Aigles :
- Sauve-La-Vie

Scénario : Pascal Davoz
Dessin : Philippe Eudeline
Couleurs : Robin
Éditions : Joker

 

Commentaires sur cet article