Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Donner sa langue au chat signifie abandonner une réflexion, reconnaître son ignorance en arrêtant de chercher une solution à une question. Autrefois, on disait "jeter sa langue au chien". Cette expression avait un sens dévalorisant car à l'époque, on ne "jetait" aux chiens que les restes de nourriture.

 

Une expression modelée au fil du temps

"Jeter sa langue aux chiens" signifiait alors ne plus avoir envie de chercher la réponse à une question. Une expression utilisée dès l'époque de la marquide de Sévigné. Petit à petit, elle s'est transformée pour devenir "donner sa langue au chat" au XIXe siècle. Si on en croit Georges Sand, le chat était considéré à cette époque comme un gardien de secrets. Sa parole serait donc de valeur considérable, et il pourrait s'agir de lui prêter la parole pour qu'il nous donne la réponse à une devinette.

Pour aller plus loin

Les 1001 expressions préférées des Français, de Georges Planelles. Opportun poche, 2014.

Trésors des expressions françaises de Sylvie Weil. Belin, 2008.

La Fin des haricots : Et autres mystères des expressions françaises, de Colette Guillemard. Omnia, 2009.