Histoire pour Tous



"La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne"- Léonard de Vinci

Discussions et échanges autour de l'histoire moderne, de la renaissance aux lumières.

"La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne"- Léonard de Vinci

Messagepar Desaix » 23 Avr 2012, 11:08

Image


Suite à l'article de Tof sur l’exposition consacrée à ce tableau, quelques questions.

Dans l'expo parle-t-il du condor caché dans les plis de la robe ? Si oui qu'en dise-t-il ? Surinterprétation ?

Ils sont certain de leur coup pour dire que Léonard inspira Michel-Ange pour le "non-finito" ? j'ai lu qu'il y avait peut-être là aussi de la surinterprétation, Léonard comme Michel-Ange ne finissant pas toujours leurs œuvres soit parce qu'ils étaient surchargés et passaient à une autre commande, soit parce qu'insatisfaits ils n'avaient même plus l'envie de finir... Sans pour autant qu'il y ait un concept artistique voulu de "non-finito" avec une connotation philosophique de la création et de la matière brute.
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4107
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Messagepar Tofraziel » 23 Avr 2012, 11:40

Dans l'expo parle-t-il du condor caché dans les plis de la robe ? Si oui qu'en dise-t-il ? Surinterprétation ?


Me souviens pas. :oops:
Je dois y retourner de toute façon.

Ils sont certain de leur coup pour dire que Léonard inspira Michel-Ange pour le "non-finito" ?


Non, c'est une hypothèse. Comme l'essentiel des idées avancées par l'expo d'ailleurs, notamment les dessins du revers.
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6475
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar Pédro » 23 Avr 2012, 12:30

J'ai acheté hier le magazine Beaux Arts hors série consacré à Léonard justement. Il y a un court développement sur cette question qui la démonte complétement.

Tout commence en 1910 avec Freud qui croit lire dans un texte de l'artiste qu'un vautour serait venu en rêve dans son berceau pour lui ouvrir la bouche avec sa queue. Il n'en fallait pas plus évidemment pour qu'il y voit un indice de l'homosexualité de Léonard puisque l'oiseau était alors un symbole de maternité ce qui devait transcrire son obsession pour la mère (sans parler bien sur du sujet du tableau...). L'acte d'ouverture de la bouche était donc vu comme un désir de fellation. Mais c'est Oskar Pfister qui suggéra la présence du volatile à Freud dans les plis de la robe de la vierge, d'autant que le pan de tissu venait toucher la bouche de l'enfant. Mais tout reposait sur une mauvaise traduction du passage, l'oiseau n'étant pas un vautour mais un milan... En somme c'est de la sur-interprétation complète.
quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Ammien Marcellin, XXXI, 16, 9.
Avatar de l’utilisateur
Pédro
 
Messages: 1375
Inscrit le: 31 Oct 2009, 01:52
Localisation: Limoges

Messagepar Desaix » 23 Avr 2012, 16:46

Merci, je me doutai bien qu'il y avait de la surinterprétation mais je ne savais d'où ça venais. Tout est donc la faute de Freud et de Pfister... :roll:

Vous avez connaissances d'autres (pseudo-)éléments cachés dans le tableau ?

Bon d'un point de vue artistique ce n'est pas mon préféré. D'ailleurs c'est un gout personnel mais chez Léonard généralement j'apprécie des détails du tableau mais rarement l’œuvre dans son intégralité. Apparemment Tof a eu un gros coup de cœur par contre ?
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4107
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Messagepar Tofraziel » 23 Avr 2012, 17:02

En effet. :)
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6475
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar Desaix » 23 Avr 2012, 17:13

;)
Ça arrive, c'est pas grave... :lol:
Moi j'avais flashé sur une statue à l'expo "France 1500"...
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4107
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Messagepar Tofraziel » 23 Avr 2012, 17:44

Moi aussi, j'en parle dans mon compte-rendu de l'expo. C'est la Vierge à l'Enfant que j'ai mise en photo.
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6475
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar Desaix » 23 Avr 2012, 21:30

J'aime bien aussi, il y a juste la tête de l'enfant Jésus où j'accroche pas.

Moi j'avais flashé sur la Sainte Marie-Madeleine de l'église de Montluçon. Surement une œuvre de l’école de Jean de Chartres:

Image

Superbe regard et déhanché... :roll:
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4107
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Messagepar Tofraziel » 23 Avr 2012, 22:16

Oui, j'avais beaucoup aimé aussi celle-ci ! Son regard me rappelle une certaine Sophie au lycée... :oops:
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6475
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar Desaix » 23 Avr 2012, 22:19

Je n'ai pas connu Sophie (elle avait vraiment ce regard mi-ange mi-démon ?...) mais j'ai en projet de retourner voir Marie-Madeleine, après le passage de l'expo aux USA les pièces sont rentrées et elle a retrouvé son église. Ce n'est pas excessivement loin de chez moi et il y a d'autres trucs à voir, il faudra juste trouver le temps d'y faire un saut.
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4107
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Suivant



AUTRES MESSAGES SUR LE MEME THEME


Retour vers Histoire moderne (1493-1788)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités