Histoire pour Tous



Séparation entre l'Eglise et l'Etat. Quelle date?

Discussions et échanges autour de l'histoire moderne, de la renaissance aux lumières.

Séparation entre l'Eglise et l'Etat. Quelle date?

Messagepar gringo » 21 Avr 2013, 14:23

Bonjour,

Une question qui me taraude depuis longtemps et pour laquelle je n'ai pas encore obtenu de réponse.
Je voudrais savoir à quand date la séparation entre l'Etat et l'Eglise en Europe?
Merci d'avance.
gringo
 
Messages: 4
Inscrit le: 21 Avr 2013, 14:14

Messagepar Tofraziel » 21 Avr 2013, 16:43

Comment ça ? A ma connaissance, il n'y a pas ce genre de loi en Europe, tout dépend du pays.
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6475
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar gringo » 21 Avr 2013, 17:37

Certains parlent du 18è siècle que la séparation a eu lieu, d'autre disent que depuis toujours.
gringo
 
Messages: 4
Inscrit le: 21 Avr 2013, 14:14

Messagepar Daniel Laurent » 22 Avr 2013, 03:27

Bonjour,

Pour ce qui concerne la France, la séparation officielle date de 1095 via la loi de séparation des Églises et de l'État adoptée le 9 décembre 1905 à l'initiative du député socialiste Aristide Briand :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... e=20080306
Cette loi fait suite a presque 25 ans d'affrontements violents entre les 2 "camps", les laics et les pro-Eglise.

Une exception : L'Alsace-Moselle ou le Concordat de 1801 est toujours en vigueur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Concordat_ ... ce-Moselle
Cordialement
Daniel
Meine Ehre heißt Schrift
Avatar de l’utilisateur
Daniel Laurent
 
Messages: 80
Inscrit le: 28 Fév 2012, 05:37
Localisation: Français de Bangkok

Messagepar gringo » 27 Avr 2013, 20:41

Merci Daniel, mais dans wikipidea on parle du concept de séparation entre l'état et l'eglise en Europe au 18è siècle avec l'apparition des philosophes et plus particulièrement John Lock.
cordialement
gringo
 
Messages: 4
Inscrit le: 21 Avr 2013, 14:14

Messagepar Flow » 28 Avr 2013, 16:01

Avatar de l’utilisateur
Flow
 
Messages: 97
Inscrit le: 05 Oct 2012, 16:10

Messagepar antharic » 06 Juin 2013, 12:43

On présente souvent la séparation de l' Eglise et de l' Etat (laicité) comme un moyen d'éviter les conflits religieux. J'ai des doutes sur cette thèse,même si elle est en partie vraie: il aurait alors fallut l'appliquer au 17 ° siècle ou même au 18 °siècle avec le siècle des philosophes (impossible bien sûr) !!! Au début du 20 °siècle, à mon avis,les enjeux sont différents, plus politiques que religieux (les conflits religieux ayant été réglés par l' Ancien Régime après la guerre de Trente ans et la révocation de l'édit de Nantes en France qui consacre l'échec des Protestants et l'affirmation de la Royauté comme catholique ): j' y vois plus la volonté des mouvements de "gauche" au sens large d'imposer et d'officialiser une sécuralisation de l' Etat.
Qui vincit non est victor nisi victus faetur
Avatar de l’utilisateur
antharic
 
Messages: 499
Inscrit le: 16 Oct 2011, 17:57
Localisation: paris

Messagepar gringo » 26 Juin 2013, 19:47

@antaharic: certains penseurs arabes pensent que l'islam est responsable de leur sous developpement.
et c'est parce que l'islam et à la fois une religion, mais aussi elle régit la vie publique et vie privée.
alors pour mettre fin à ce sous developpement, ils pensent que le meilleur moyen est de faire comme ce qu'a fait jadis l'occident : opter pour un pays laic et une séparation nette entre la religion et l'état.
gringo
 
Messages: 4
Inscrit le: 21 Avr 2013, 14:14

Messagepar Desaix » 28 Juin 2013, 08:38

Le terme même de "pays développé", "pays sous-développé", "pays en développement" n'est pas neutre. Cela part d'une identification par rapport à un modèle type: le développement occidentale post-seconde révolution industrielle.
Je ne pense pas que l'Islam soit l'élément déterminant d'un sous-développement.
La séparation de l’Église et de l’État a surtout servi une gauche qui voulait minimiser l'influence d'une Église catholique dont on considérait qu'elle entretenait des idées de droite, voir anti-républicaine. Comme le dit antharic il y avait une volonté de créer une sorte de religion laïque, un culte d'état (donc l'actuel ministre de l’éducation nationale est l'héritier, hélas).
"La guerre ! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
Georges Clemenceau
Avatar de l’utilisateur
Desaix
 
Messages: 4104
Inscrit le: 17 Fév 2010, 21:16

Messagepar Trébiac » 28 Juin 2013, 14:04

Si le XVIIIè siècle prépare la séparation, c'est bien la Révolution qui l'introduit dans les lois, en commençant par la déclaration des D de L"H de 1789:
"Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi."
La Révolution va enlever à l'Eglise, l'état-civil, l'aide sociale, les hopitaux, l'école qui devient obligatoire dans son principe et laïque mais en contrepartie de la nationalisation des biens du clergé sans indemnité rémunère le clergé jusqu'à 1905.
Avatar de l’utilisateur
Trébiac
 
Messages: 259
Inscrit le: 20 Sep 2012, 08:37

Suivant



AUTRES MESSAGES SUR LE MEME THEME


Retour vers Histoire moderne (1493-1788)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités