Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

Splendeur_des_Borgia_tome_1Avant la sortie sur Canal Plus de la série les « Borgia », Henri Pigaillem nous raconte avec brio l’histoire de cette famille, peut être la plus célèbre de la Renaissance. « La Pourpre et le Fer » en est le premier tome, en référence à l’accession de Rodrigue Borgia au plus haut sommet du Vatican : Pape Alexandre VI...

L’histoire

Un jeune clerc écoute attentivement Burckard le maître de cérémonies au Vatican, qui retrace sa vie passée auprès de Rodrigue Borgia. D’abord admis auprès de Sixte IV, puis Innocent VIII, il entre dans les confidences d’Alexandre VI et consigne par écrit toute la vie de ce nouveau pape.

Espagnol, Rodrigue Borja est appelé en Italie auprès de son oncle Alonso qui lui permettra de gravir tous les échelons (cardinal, vice chancelier) afin d’obtenir la tiare en août 1492. Devenu très très riche, il se fait construire des palais, augmente ses domaines, récupère des abbayes, offre des repas gargantuesques mais d’une extrême finesse, comble ses enfants de biens….

Avec les mariages arrangés de ses enfants, il devient le maître tout puissant en Italie…mais les familles rivales sont présentes, la haine s’installe, les conflits éclatent. César volera à son secours, Savonarole va l’injurier, Léonard de Vinci deviendra architecte militaire, Machiavel est subjugué par César, Louis XII va même renoncer au royaume de Naples….

Malheureusement 1503 voit la mort d’Alexandre VI…César est inquiet….

Notre avis

Nous avons en main un roman historique de qualité et tellement vivant, que nous avons l’impression de vivre à côté et avec les « Borgia ». L’écriture est fluide et agréable, agrémentée d’extraits de lettres et de discours prononcés. De plus, l’auteur nous fournit énormément de détails notamment sur les repas gargantuesques, sur les habits d’apparat, sur les palais, en fait sur tout le luxe entourant les « Borgia ».

D’autre part, nous sommes agréablement surpris par Henri Pigaillem qui n’insiste pas trop sur les orgies et la dépravation des mœurs de la famille des Borgia, mais laisse une belle place aux conquêtes militaires de César, à ses manières de parvenir à ses fins avec l’aide de son père.

L’auteur

Henri Pigaillem, né à Perpignan, aimant la littérature classique, est romancier, biographe, essayiste et nouvelliste. Passionné d’histoire, il a écrit notamment « Petites Histoires insolites de l’Histoire de France », « Stradivarius, sa vie, ses instruments » ou encore le « Dictionnaire des Favorites ».

La Splendeur des Borgia – « la Pourpre et le Fer » –, d'Henri Pigaillem. Editons Telemaque, 2011.