Cher lecteur, chère lectrice. La survie de notre site dépend intégralement des recettes publicitaires.
Pour nous soutenir et continuer de profiter à l'avenir des services offerts par notre équipe de bénévoles, merci de désactiver votre bloqueur d'annonces pour le site https://www.histoire-pour-tous.fr en l'ajoutant dans la liste des exceptions ;)

lettre fD'origine germanique (Friedrich), ce prénom qui signifie "paix" et "puissant" fut porté par de nombreux monarques d'Europe du nord (Danemark, Suède, Prusse...) et par plusieurs empereur du Saint Empire romain germanique dont Frédéric Barberousse, au XIIe siècle. Décliné dans de nombreuses langues (Frederico, Frederick...), sa variante française vient du latin Fredericus. Le prénom Frédéric fut un des grands classiques en Europe entre les années 1940 et 1980.

 

Saint Frédéric

Fêté le 18 juillet, Saint Frédéric fut évèque d'Utrecht au IXe siècle. Malgré ses réticences, sa nomination par l'empereur carolingien Louis le Pieux eut lieu 820. Il consacra alors son magistère à l'évangélisation de la Frise, luttant contre l'arianisme et autres hérésies locales, tout en oeuvrant pour la paix et la défense des plus humbles. Il aurait été assassiné en 838 sur ordre de l'impératrice Judith, a qui il reprochait son immoralité.

Roi et empereurs

Frédéric Ier Barberousse (1122 - 1190), empereur germanique (1155-1190). Chef de la famille des Hohen-staufen, il entreprit de rétablir l'autorité impériale en Allemagne et en Italie, et tenta de limiter la puissance pontificale au domaine spirituel. Vaincu à Legnano (1176) par la Ligue lombarde soutenue par le pape Alexandre III, il dut signer la paix de Venise (1177). Lors de la 3e croisade, il se noya dans le Selef en Cilicie (Turquie).

Frédéric II de Hohenstaufen (1194 - 1250, Fiorentino, près de Foggia), roi de Sicile (Frédéric Ier Roger; 1197-1250) et empereur germanique (1220-1250). Fils d'Henri VI de Hohenstaufen et de Constance de Sicile, protégé par le pape Innocent III, il fut proclamé roi des Romains dès 1215. Il se consacra surtout à la partie méditerranéenne de son empire, lutta contre la Ligue lombarde et obtint du sultan d'Egypte le libre accès des pèlerins chrétiens aux Lieux saints. Il fit de Palerme, sa capitale, un centre intellectuel et artistique.

FriedricII de prusse
Frédéric II le Grand
(1712 -1786), roi de Prusse (1740-1786). Il renforça l'organisation administrative de ses Etats et modernisa l'armée. Il conquit la Silésie à l'issue de deux guerres (1740-1745) et sut la conserver pendant la guerre de Sept Ans. Au premier partage de la Pologne, il acquit la Prusse occidentale (1772). Lettré (Anti-Machiavel, 1739), musicien, mécène et protecteur des lettres, il invita Voltaire et des savants français à sa cour au château de Sans-Souci. Surnommé le roi-philosophe, il fut l'archétype du despote éclairé.

Autres Frédéric célèbres

Frédéric Chopin (1810 – 1849) . Compositeur polonais, il révolutionna l'écriture pianistique dans ses Nocturnes, ses Études, ses Préludes, ses Polonaises, qui puisent dans le fonds mélodique slave. Célébré par Schumann et par Liszt, il devint l'une des principales figures du Paris romantique et eut une longue liaison avec George Sand.

Délaissé à la fin du Moyen Age, le prénom Frédéric connait un regain de popularité au XIXe siècle (Frédéric Mistral, Frédéric Auguste Bartholdi, Friedrich Nietzsche) et surtout au milieu du Xxe : Frédéric Rossif, Frederico Fellini, Frederico Garcia Lorca...).

 

Commentaires sur cet article