Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire Universelle La véritable histoire de Rackham le Rouge ! (Jack Rackham)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La véritable histoire de Rackham le Rouge ! (Jack Rackham)

rackham_bandanna

Rackham le Rouge, connu des fans de Tintin comme héros du « Secret de la Licorne », n’est pas un personnage totalement fictif ! Ce pirate que l’on appela Jack Rackham écuma les mers de Jamaïque à bord du Revenge en compagnie des deux pirates les plus sulfureuses de l’histoire de la flibuste : Anne Bonny et Mary Read ! Une légende épique qui n’a rien à envier à la quadrilogie « Pirates des Caraïbes » qui utilise d’ailleurs l’étendard de Rackham (deux sabres surmontés d’une tête de mort) pour flotter au grand mât du Black Pearl

 

 

 

Le Rackham le Rouge d’Hergé

Rackham le Rouge est un personnage qui apparait dans deux œuvres d’Hergé : « Le Secret de la Licorne » et « Le trésor de Rackham le Rouge ». En 1698 le pirate se serait alors emparé de la Licorne, navire du chevalier François de Hadoque (ancêtre du capitaine Haddock) qui parvient à s’échapper tout en sabordant son navire qui sombre corps et âmes.

Mais si Rackham n’a jamais sombré avec la Licorne, il est indéniable que le pirate a bel et bien existé !

Les mutins du Neptune

RackhamJack

 

Rackham le Rouge est largement inspiré d’un authentique pirate du XVIIIème siècle : Jack Rackham alias Calico Jack ! Ce surnom de « calicot » viendrait des habits très colorés qu’il portait et qui auraient été en calicot, tissu de coton grossier. Jack (non pas Sparrow mais Rackham) aurait été maitre timonier sur le navire britannique Le Neptune. Le commandant de ce dernier ayant refusé de se frotter à un navire français l’équipage se serait mutiné et Jack aurait pris le contrôle du Neptune. Nouveau maitre à bord Jack se serait lancé à la poursuite du navire français et l’aurait arraisonné avec un franc succès ! Couvert de gloire par ce premier triomphe, acclamé par l’équipage qui vient de mettre la main sur le butin des vaincus, Jack propose aux matelots de s’émanciper du pouvoir britannique et de voguer à présent pour leur compte. En d’autres termes il les invite à devenir pirates ! L’idée est approuvée, mais pouvait-il en être autrement quand les mutins sont condamnés à mort ?

L’amour impossible et le retour du pavillon noir !

Jack finit néanmoins par accepter un pardon royal (meilleur moyen trouvé par le gouverneur pour se débarrasser des pirates) et s’installe aux Bahamas où il rencontre Anne Bonny, une jeune femme mariée avec qui il entretient une relation adultère. Liaison dangereuse s’il en est puisque le mari n’est autre que James Bonny, lui-même pirate. Quand la trahison est dévoilée Anne est condamnée au fouet et Jack s’enfuit avec elle, réunit un équipage et reprend la mer à bord d’un sloop, le Revenge. Bien entendu la présence d’une femme sur un navire ne ferait pas l’unanimité, loin de là, c’est pourquoi Anne se travestit et prend le nom d’Adam Bonny. Combattant au milieu des autres loups de mer Anne deviendra une des grandes figures féminines de la flibusterie ! D’ailleurs Jack n’est pas au bout de ses surprises avec ses louves de mer… Il recrute sans le savoir une autre travestie : Mary Read ! Anne et Mary auraient entretenu une relation homosexuelle mais, comme pour tout ce qui touche à la piraterie, il est difficile de savoir ce qui touche du fait historique, de la légende et du fantasme. Quand Jack aurait découvert la féminité de Mary les deux femmes auraient toujours vécues ensemble, comme un couple. Dans un premier temps Jack et ses amazones font régner la terreur dans les mers chaudes, les navires sont arraisonnés, le butin s’entasse dans les cales. A tel point que le gouverneur de Jamaïque finit par lancer une opération d’envergure pour écraser ces boucaniers. Mais les jeunes louves de Jack jouent autant de leurs lames que de leurs charmes, on raconte que Mary dénudait son intimité avant d’achever un homme. Anne quant à elle aurait réussi à séduire le capitaine du Royal Queen (qui appartenait à son ex-mari) pour infiltrer le navire et mouiller les mèches des canons pendant la nuit, permettant aux pirates de l’arraisonner sans résistance le lendemain.

rackham_MaryRead

La fin de Rackham

En Octobre 1720 les pirates sont capturés par le capitaine Barnet et ses hommes. On dit qu’ils ont opposés peu de résistance, peut-être à cause de leur ébriété avancée. La scène désole les deux femmes qui tentent en vain de pousser l’équipage au combat, elles blessent plusieurs de leurs camarades dont Jack… Finalement après une résistance forcenée elles sont capturées et n’échappent à la pendaison qu’en prétextant qu’elles sont enceintes. Mary meurt en prison d’une fausse couche, ou de la fièvre jaune, en 1721. Anne aurait été gracié et on se perd en hypothèses sur la fin de sa vie : retour auprès de son premier mari, nouveau mariage, retour à la piraterie sous un autre nom… Nul ne sait. Jack et le reste de l’équipage sont transférés le 16 Novembre 1720 à Spanish Town (Jamaïque) où ils sont jugés et pendus le lendemain.

 

Bibliographie

- P. Christian : Histoire des pirates et corsaires de l'Océan et de la Méditerranée depuis leur origine jusqu'à nos jours, Paris, Cavaillès, 1846

- J. Haechler, Les insoumises,  éd. Nouveau Monde, 2007

- O. et P. Poivre d’Arvor, Chasseurs de trésors et autres flibustiers,  éd. Menges, 2005

Les aventures de Tintin

Le Secret de la Licorne

Le trésor de Rackham le Rouge

Les aventures de Tintin: l'album du film

Les aventures du Tintin: le roman du film

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire