Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Patrimoine France: Paris Visite exceptionnelle de l’hôtel de Beauharnais

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Visite exceptionnelle de l’hôtel de Beauharnais

Facade de l'hôtel de Beauharnais

Domaine privé et symbole du style Empire, l’hôtel de Beauharnais, situé rue de Lille dans le 7ème arrondissement  parisien est l’actuelle résidence de l’ambassadeur d’Allemagne en France : Reinhard Schäfers. A l’occasion d’une visite privée, Histoire pour tous, vous retrace tout en image, l’histoire du magnifique hôtel et des différents propriétaires dont le célèbre Eugène de Beauharnais.

 

L’hôtel de Beauharnais : pourquoi le nomme-t-on ainsi ?

L’hôtel tient son nom du prince Eugène de Beauharnais qui est âgé de 22 ans lorsqu’il l’achète en 1803 pour entreprendre par la suite des travaux. Il est le troisième propriétaire de l’hôtel après Jean-Baptiste Colbert, le neveu du grand ministre de Louis XIV et le Duc de Villeroy. Il en fut un résident ponctuel après ses campagnes lors de ces brefs retours à Paris. En constatant le montant élevé des coûts de rénovation, Napoléon lui en retira le droit d’usage et fit de l’hôtel une résidence officielle pour invités.

Eugène de Beauharnais (1781-1824) est le beau fils de Napoléon car il est l’enfant de Joséphine et d’Alexandre de Beauharnais. Il commence sa carrière en 1797 en étant aide de camp de Napoléon lors de la campagne d’Italie puis en Egypte. Après l’établissement de l’Empire en 1804, il devient Vice-roi d’Italie et épouse en janvier 1806 la fille du roi de Bavière. Jusqu’à la naissance du roi de Rome en 1811, Eugène de Beauharnais était l’héritier présumé de Napoléon. Il est bon de rappeler que le roi de Rome est le fils de Napoléon et de l’archiduchesse Marie-Louise d’Autriche.

L’histoire de l’hôtel et de ses premiers propriétaires : vers le monument classé historique

Tableau_dEugne_de_Beauharnais_premier_tage1L’hôtel de Beauharnais est construit sur la rive gauche de la seine par l’architecte Germain Boffrand en 1713. Il sera vendu en 1715 à Jean-Baptiste Colbert, marquis de Torcy puis au Duc de Villeroy vers 1766. Après son aquisition en 1803, le prince Eugène de Beauharnais fit réaliser des travaux,  notamment au niveau de la façade de l’hôtel. Il est possible d’apercevoir des pSalon_vertortiques néo-égyptiens, œuvres de l’architecte Jean Augustin Renard. Ces portiques témoignent bien de l’engouement de l’époque pour la mode égyptienne quis’explique par la campagne de Napoléon (1798-1799). Napoléon était accompagné de 167 savants lors de l’expédition d’Egypte et en est revenu avec la pierre de rosette.

Le 6 février 1818, l’hôtel devient pour 570 000 francs la propriété de la Prusse et de Frederic-Guillaume II de Prusse qui le fit remettre en état. Plusieurs personnalités séjournèrent à l’hôtel, telles que Bismarck, le compositeur Richard Wagner ou encore la mère de Guillaume II. C’est en 1871 avec la naissance de l’empire allemand que l’hôtel devient le siège de son ambassade. Il est repris par l’état français au sortir de la seconde guerre mondiale et restitué en 1961. L’hôtel de Beauharnais est classé monument historique depuis le 25 juillet 1951.

Le style Empire : un intérieur somptueux

Le style Empire se définit par un mobilier massif et imposant et par une prédominance des meubles en acajou décorés de bronze. L’imitation de l’antiquité est une autre caractéristique, les ornements de bronze ciselé s’inspirent du style grec-romain ou égyptien. Les artistes les plus significatifs sont Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine car ils sont considérés comme les créateurs de ce style. Salon_des_saisons_premier_tage1L'hôtel de Beauharnais est un symbole magnifiquement bien restauré, du style Empire. Il faut savoir que la résidence contient la plupart du mobilier d’origine de l’époque d’Eugène.

Lorsque l’on entre par les portiques égyptiens, l’hôtel de Beauharnais dévoile au rez-de-chaussée, une magnifique bibliothèque, œuvre de l’ébéniste Jacob Desmalter ainsi que sur la gauche, le salon vert doté des paysages d’Hubert Robert et d’une cheminée en marbre vert. Un peu plus loin, se situe la salle à manger comportant des peintures de Mamelouks.

C’est après avoir monté l’escalier d’honneur que l’on aperçoit, au premier étage, la salle du trône, le salon rose ou encore le salon des quatre saisons au style pompéien représentant des muses. Les symboles napoléoniens sont bien présents à travers la figure de l’aigle et des abeilles. Au même étage, se trouvent les appartements de la reine Hortense, reine de Hollande et sœur d’Eugène de Beauharnais. Les appartements se composent d’une magnifique chambre à coucher contenant le lit de parade, d’un salon de musique, d’un boudoir à l’oriental et d’une salle de bain marbrée.

 

Informations pratiques :

Hôtel de Beauharnais : 78, rue de Lille 75007 Paris, France

Monument historique depuis le 25 juillet 1951

Accès sur demande

Site de l'ambassade d'Allemagne

Site de la Fondation Napoléon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire