Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire Universelle Origine et Histoire de Thanksgiving

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Origine et Histoire de Thanksgiving

Peinture du premier Thanksgiving par Jennie Brownscombe Pilgrim HallThanksgiving day, qui signifie le jour de l'« Action de grâce », est fêté cette année le 28 novembre aux États-Unis et le deuxième lundi d'octobre au Canada. Tous les ans, les Américains célèbrent, autour d'une dinde, cette tradition instaurée depuis 1789 dont les origines remonteraient aux pèlerins fondateurs de la colonie de Plymouth. Que commémore-t-elle ? On retient facilement que Thanksgiving célèbre l'aide apportée par les Indigènes aux Pèlerins débarqués du Mayflower en 1620. Pourtant cette tradition devenue familiale et commerciale tend à éclipser les fantômes du passé. De nombreux Amérindiens furent massacrés pendant la conquête de l'Ouest et victimes des maladies européennes.

 

A l'origine de Thanksgiving : le Mayflower et la colonie de Plymouth

Thanksgiving trouve sa source dans le débarquement des pèlerins en Nouvelle Angleterre. En 1620, des pèlerins  séparatistes « les pilgrim Fathers » fuirent, à bord du Mayflower, le régime imposé par l'Eglise d'Angleterre. Ces derniers fondèrent en décembre 1620 la colonie anglaise de Plymouth (Massachusetts), du nom du port qu'ils avaient quitté. Il s'agit de la deuxième colonie anglaise après Jamestown. Ils s'installèrent précisément sur le territoire des Wampanoags

L'hiver qui fut très rude engendra une perte de la moitié des 110 émigrants. Progressivement, les nouveaux habitants créèrent des liens avec les Indiens Wampanoags avec lesquels ils établirent un traité afin de s'assurer d'une aide mutuelle. Cette coopération pouvait être utile aux Indiens notamment en cas d'attaque de la tribu rivale : les Narragansetts.

Les Wampanoags enseignèrent leur savoir aux pèlerins : plantation du maïs, pratique de la pêche, ce qui leur permis d'avoir une bonne récolte l'automne suivant. Séquento, l'un des indigène fut d'une aide très précieuse car il leur servait d'interprête.En guise de remerciement et pour célebrer les bonnes récoltes, le gourverneur William Bradford convia les Indiens à un repas festif, qui est considéré comme étant le premier thanksgiving.

Par la suite, un second navire arriva : "le Fortune" comprenant des proches des passagers du Mayflower. Ils apportèrent avec eux des documents officiels en vue de légaliser l'implantation de la colonie.

"Au fur et à mesure que la population puritaine s'accroissait, leurs hôtes disparaissaient"

Il est à noter que les Indiens subirent « l'invasion silencieuse » en plus des conflits armés qui suivirent. Peu après, la maladie ravagea les populations qui n'étaient pas immunisées contre la grippe, les oreillons, la variole et le choléra. Comme l'explique les historiens Carmen Bernand et Serge Gruzinski dans leur ouvrage Histoire du nouveau monde, "En 1633, une épidémie de Variole éclata. Au fur et à mesure que la population puritaine s'accroissait, leurs hôtes disparaissaient".

Dans la zone coloniale, au moment de l'implantation de la treizième colonie, les Indiens sont 100 000 alors que la population étrangère dépasse 500 000 habitants. Le développement des colonies inaugure une lutte de territoires qui va durer trois siècles. Les Indiens seront soumis et conquis.

Vers la fête nationale

Thanksgiving grace 1942Peu après la guerre d'indépendance (1775-1783) ThanksGiving est décrétée officiellement par le jeune gouvernement des Etats-Unis. Dans son discours datant du 3 octobre 1789, George Washington proclame le premier jour d'action de grâce et le fixe au jeudi 26 novembre 1789. Il invite les habitants à exprimer leur gratitude suite à l'indépendance des Etats-Unis et à remercier dieu. "Now therefore I do recommend and assign Thursday the 26th day of November next to be devoted by the People of these States to the service of that great and glorious Being, who is the beneficent Author of all the good ..."

Jusqu'alors, la fête de Thanksgiving était célébrée à des jours différents. Pendant plus d'une trentaine d'années, la journaliste Sarah Josepha Hale milita en faveur de la mise en place d'une fête nationale commune. C'est Abraham Lincoln qui prit sa demande en considération. En pleine guerre civile (1861-1865), ce dernier voyait, un intérêt politique à fédérer le peuple autour d'un évènement fondateur. C'est ainsi qu'en 1863, la Thanksgiving est instaurée fête nationale par Abraham Lincoln qui la fixe au quatrième jeudi du mois de novembre.

La première parade dédiée est organisée en 1924 à New York par la chaîne de magasins Macy's. Il s'agit de la plus grande parade rassemblant près de 3 millions de spectateurs. De nos jours, la fête de Thanksgiving est aussi importante que Noël aux Etats-Unis et fait l'objet d'un repas familial comprenant dinde, pommes de terre et tarte au potiron.

 

Bibliographie non exhaustive

- Anne Garrait-Bourrier et Monique Vénuat, Les Indiens aux Etats-Unis : renaissance d'une culture, Ellipses.
- Nancy Green, L'Odyssée des émigrants Et ils peuplèrent l'Amérique, Gallimard, 1994.
- Carmen Bernand et Serge Gruzinski, Histoire du nouveau monde, les métissages, Fayard.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire