Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire Universelle Moïse, la traversée de la mer rouge et l'Exode

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Moïse, la traversée de la mer rouge et l'Exode

moise_hestonOn dispose de peu de données sur la vie réelle de Moïse, à tel point que l’historien Édouard Meyer a pu déclarer, en 1906, que Moïse n’est pas un personnage historique. Ecartant les eaux de la Mer Rouge et brandissant les Tables de la Loi dans un célèbre film péplum sous les traits de Charlton Heston, Moïse, qui nous est principalement connu par la Bible, et plus précisément le Pentateuque, a pourtant eu une importance décisive dans l’histoire du peuple juif.

 

Né à Goshen, dans l’Égypte ancienne (peut-être au XIIIe siècle av. J.-C.), Moïse appartient à la tribu de Lévi, l’une des douze tribus hébraïques qui a migré en Égypte au XVIIe siècle av. J.-C. ; fils d’Amran et Yokèbed, il a pour frère Aaron et pour sœur Miriam.

La jeunesse de Moïse

Peu avant sa naissance, Moïse échappe à la répression du pharaon (peut-être Ramsès II ou son successeur Mérenptah) qui frappe les nouveau-nés hébreux pour prévenir tout soulèvement. Pour sauver son fils, la mère de Moïse place ce dernier dans une corbeille qu’elle dépose dans les roseaux sur une rive du Nil. L’enfant est recueilli par la fille du pharaon, qui prend pitié, l’adopte et l’élève comme un prince. Elle lui donne le nom de Moïse car, dit la Bible, elle l’a « tiré des eaux ». L’origine du nom Moïse remonte plus probablement au terme égyptien mosu (« fils » ou « enfant »).

Devenu adulte et conscient de ses origines, Moïse découvre la misère de son peuple alors qu’il visite l’un des chantiers où travaillent les Hébreux. Sa révolte le pousse à tuer un Égyptien qui persécute l’un des siens. Après son crime, Moïse fuit l’Égypte et gagne le pays de Madiân. Il y trouve protection auprès du prêtre Jéthro, qui lui donne sa fille en mariage. Pendant cet exil, Dieu lui serait apparut sur le mont Horeb (dans le Sinaï) sous la forme d’un « buisson ardent » , et lui aurait assigné une mission : prendre la tête des Hébreux pour les faire sortir d’Egypte.

L'épisode du "Buisson Ardent"

Fort de la révélation divine au Buisson ardent, Moïse revient en Égypte afin de délivrer le peuple hébreu de l’esclavage et de le guider vers la Terre promise, le pays de Canaan. Aidé de son frère Aaron, et doté par Yahvé du don de faire des miracles, Moïse obtient une audience auprès du souverain égyptien auquel il demande de laisser le peuple juif célébrer la Pâque dans le désert. Le pharaon refuse, malgré le miracle du bâton d’Aaron transformé en serpent, et intensifie les persécutions contre les Hébreux. Moïse ne se décourage pas, intercède à nouveau mais n’obtient que refus de la part du roi.

Afin de prouver son omnipotence, Yahvé intervient alors directement en faisant s’abattre une série de fléaux sur l’Égypte : l’eau du Nil est changée en sang, la peste s’abat sur le bétail égyptien, les sauterelles recouvrent le pays dévasté,  les ténèbres s’installent pendant trois jours…, enfin, tous les premiers-nés des Égyptiens meurent en une nuit. Après la mort de son fils que Yahvé n’a pas épargné, le pharaon se résout à laisser partir les Hébreux. Commence alors un exode qui durera quarante ans.

La sortie d'Egypte et la traversée de la Mer Rouge

passage_mer_rougeLes Hébreux pensent avoir enfin échappé à l’emprise du pharaon, mais ce dernier se ravise et lance ses chars à leur poursuite.  Les Hébreux sont face à la mer Rouge (« la mer des Roseaux ») lorsqu’ils aperçoivent les troupes égyptiennes. Moïse tend la main vers la mer dont les eaux se fendent pour laisser un passage entre les murailles liquides ; le peuple s’engage dans le couloir ainsi dégagé. Les Égyptiens s’introduisent à leur tour dans le passage mais Moïse, à la demande de Yahvé, fait revenir la mer à sa place et les troupes du pharaon meurent englouties.

Les Tables de la Loi

Trois mois après avoir quitté l’Égypte, les Hébreux atteignent le désert du Sinaï. Moïse confie le peuple à son frère Aaron et se rend au mont Sinaï. Après quarante jours et quarante nuits de jeûne, le prophète reçoit de Dieu les Dix Commandements, fondement de l’Alliance entre Yahvé et son peuple. Lorsque Moïse rejoint les Hébreux, il voit que ceux-ci n’ont pas eu foi en Dieu : avec l’aide d’Aaron, ils ont construit une divinité à l’image d’un Veau d’or qu’ils idolâtrent. Le courroux de Moïse est si grand qu’il s’empare des tables de la Loi qu’il a reçues de Dieu et les brise, avant de brûler la statue de l’idole. Cependant, le prophète supplie Yahvé de ne pas s’éloigner de son peuple et de lui pardonner ; Yahvé entend sa prière et l’invite à renouveler l’Alliance sur le mont Sinaï. Moïse redescend de la montagne quarante jours plus tard, avec deux nouvelles tables de la Loi.

Le peuple hébreu s’engage dès lors à suivre la Loi de Moïse (ou loi mosaïque), qui prône un monothéisme rigoureux, ainsi que la crainte et l’amour d’un Dieu invisible, omniscient et tout-puissant. Moïse guide ensuite son peuple, Israël, jusqu’à Canaan. Il meurt au seuil de la Terre Promise, à 120 ans. Sa figure dépasse la seule histoire du peuple juif. Elle revêt une importance fondamentale dans la mise en place et l’évolution de l’Eglise judéo-chrétienne primitive.

Bibliographie

- Sigmund Freud, L’Homme Moïse et la religion monothéiste, Gallimard, 1986.

- Charles Szlakmann, Moïse, Gallimard, coll. « Folio Biographies », Paris, 2009

Pour aller Plus loin

- Les Dix commandements, de Cecil B. De Mille. Fiction, en DVD.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire