Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Comprendre la Commune de Paris (Y. Barde)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Comprendre la Commune de Paris (Y. Barde)

CommuneLa Commune de Paris (mars-mai 1871) est très présente dans l’imaginaire politique de la gauche, mais finalement peu connue du grand public. Elle s’inscrit dans une période difficile de l’histoire de France, avec la défaite de 1870 et la chute de l’Empire, mais elle est également fondamentale en tant que telle. Au-delà du déroulement des événements et leur place dans le contexte militaire et politique, il faudrait également s’attarder sur les motivations des acteurs de la Commune, ce que l’ouvrage d’Yves Barde, Comprendre la Commune de Paris (éditions Ouest France, 2011), a pour ambition de faire, au-delà des passions que suscite souvent ce sujet.


 

« Trouver une relation fiable des événements »

Dans son avant-propos, et tout au long de l’ouvrage, Yves Barde (ancien gendarme, spécialiste d’histoire militaire), insiste sur la difficulté de traiter un sujet qui déchaîne autant les passions, politiques évidemment, et met dos à dos partisans et adversaires de la Commune parmi les sources pouvant être utilisées, illustrations comprises. La prudence est donc indispensable dans le traitement de ces sources, mais après tout c’est le lot de tout travail d’historien. On sent quand même une volonté de l’auteur de faire un livre neutre et impartial sur la Commune. Y parvient-il ?

Une démarche chronologique

La Commune naît évidemment d’un contexte. L’auteur remonte donc aux origines, la guerre de 1870, résumée sobrement en quelques pages, avant de s’attarder plus longuement sur le siège de Paris, décisif dans les motivations de la Commune. L’outil strictement chronologique, jour par jour, et presque heure par heure, y compris au moment d’aborder la naissance de la Commune, est très pratique pour comprendre l’enchainement des événements et l’engrenage, jusqu’à « la fin de la Commune », son dernier (court) chapitre.

L’auteur n’en fait pas moins quelques détours, présentant les principaux acteurs par exemple, ou n’hésitant pas à sortir un peu de la capitale pour comparer la situation avec la province. Il analyse aussi régulièrement les différents supports iconographiques qu’il utilise. On remarque également qu’il consacre une longue partie à « la situation dans les prisons », dont il estime qu’elles ont joué « un rôle essentiel lors de ces événements », principalement les représailles des Communards et l’emploi d’otages. Là, alors qu’il n’a cessé de revendiquer une prise de distance avec les sources, Yves Barde utilise presqu’uniquement l’ouvrage d’un anti-communard, Maxime du Camp, pour décrire ce qui s’est passé dans les prisons avec les otages. Même s’il précise l’orientation de sa source et met en garde contre « l’exagération excessive [de du Camp], inévitable compte tenu de ses propres sentiments », on peut s’étonner qu’il lui donne autant de place, tout comme à ces épisodes, si ce n’est pour insister sur ce qui est l’une des « faces sombres » (le terme est de nous) de la Commune…

L’avis d’Histoire pour tous sur Comprendre la Commune de Paris

Comme pour les autres volumes de cette collection, l’ouvrage d’Yves Barde propose une impressionnante iconographie, parfaite pour se plonger dans l’atmosphère, et pour comprendre comment l’image a pu être utilisée comme outil de propagande à l’époque. Les annexes sont des choix un peu curieux vu le sujet : deux articles du décret du 29 mars 1871 sur les fonctionnaires, et surtout les organigrammes des armées en présence, ainsi que deux textes extraits de l’ouvrage de Maxime du Camp, Les convulsions de Paris. Quant à la bibliographie, elle est peut-être un peu succincte.

Si le choix chronologique est bon pour resituer le contexte et le déroulement des événements, il ne permet pas vraiment de comprendre les motivations des acteurs, et surtout l’essence de la Commune, l’idéologie politique, ses racines qui plongeaient dans la Révolution française, et sa postérité. Tout cela est trop rapidement évoqué, et l’auteur préfère mettre dos à dos les violences de chaque camp, et faire plutôt une histoire militaire de la Commune. Dommage.

 

- Y. Barde, Comprendre la Commune de Paris, éditions Ouest France, 2012, 128 p.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire