Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Napoléon / Metternich : Le jour où l’Europe a basculé

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Napoléon / Metternich : Le jour où l’Europe a basculé

DresdeLe 26 juin 1813 est une date obscure, anodine à première vue dans l'Histoire de France. Une date qui n'est pas enseignée à l'école, une date que seule une poignée de passionnés du Premier Empire connaissent... Et pourtant pour le journaliste allemand Günter Müchler il s'agit d'une date primordiale de l'Histoire européenne ! C'est pour ainsi dire un instant clef, un moment charnière, où le destin de millions d'Européens s'est joué dans un huis clos entre l'empereur des Français Napoléon et l'ambassadeur autrichien Metternich.

 

Vaincu en Russie, Napoléon a reconstitué in extremis son armée et combat les forces prusso-russes en Allemagne. L'Autriche, alliée officielle de Napoléon qui a épousé Marie-Louise, se pose en pseudo-arbitre et attend de voir de quel côté la balance va pencher pour rejoindre le camp du vainqueur. Si l'Autriche entre en guerre contre Napoléon, celui-ci a toutes les chances de perdre la campagne d'Allemagne, de se voir repousser en France et de perdre son trône. Le 26 juin 1813, Napoléon et Metternich s'entretiennent longuement à Dresde pour voir les concessions que l'Empereur peut accepter pour éviter que l'Autriche entre dans la coalition. Au terme de cette entrevue orageuse racontée par Metternich lui-même dans ses mémoires (où il se donne le beau rôle), l'ambassadeur aurait déclaré : « Sire, vous êtes perdu ! ». Ainsi donc, ce 26 juin 1813 serait la fissure initiale entrainant la chute du Premier Empire.

Il peut paraitre arbitraire de voir ainsi dans cette journée un réel moment clef, on peut légitimement s'interroger sur la possibilité d'une issue pacifique avec des conditions acceptables par la France, ou du moins par Napoléon. La notion de rupture est floue et cet événement est lui aussi la conséquence d'autres décisions antérieures qui auraient pu changer la donne, comme le choix de cette alliance autrichienne faite par Napoléon au lendemain de la bataille de Wagram en 1809 alors qu'il tenait les Habsbourg à sa merci. Jean Tulard, qui préface l'ouvrage, apporte à ce titre une juste nuance.

Quoi qu'il en soit, l'entrevue de Dresde est à n'en pas douter un moment très important de la campagne d'Allemagne, et par conséquent de l'Histoire du Premier Empire. L'auteur prend le temps d'exposer longuement le contexte (les lieux, le contexte historique et surtout les deux personnages historiques principaux) qui fait l'objet des huit premiers chapitres. Ainsi, même le lecteur néophyte a toutes les clefs en main pour aborder les deux derniers chapitres consacrés à l'entrevue elle-même.


Ce livre est pour tous une opportunité de se plonger dans l'historiographie allemande à l'occasion du bicentenaire de la campagne de Saxe. 

MÜCHLER Günter, Napoléon / Metternich. Le jour où l'Europe a basculé. Dresde, 26 juin 1813, Éditions France-Empire, 2013.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire