Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire Universelle La légende et le trésor des Nibelungen

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La légende et le trésor des Nibelungen

Nibelungen

Dans cette épopée nationale qu'est la légende des Nibelungen, Siegfried, le plus allemand des héros, tue le dragon, s'empare du trésor des Nibelungen, épouse la belle Kriemhild avant de se faire lâchement assassiner par le traitre Hagen, son trésor disparaissant dans le Rhin. Quel est le fondement historique de cette saga venue de la nuit des temps où se mêlent fidélité et trahison, amour et haine, et qui a notamment inspiré l'œuvre de Richard Wagner et, indirectement, celle de J.R.R. Tolkien ?


La chanson des Nibelungen

L'histoire de Siegfried et du trésor des Nibelungen nous est conté par une chanson, tirée d'un codex datant du XIIIe siècle. Siegfried, fils du roi de Xanten, se forge une épée magique, triomphe par la ruse d'un terrifiant dragon, devient invulnérable en se baignant dans son sang et s'empare du trésor du peuple des nains : les Nibelungen. Auréolé de ses récents faits d'armes, il arrive à la cour du roi burgonde Gunther, et demande la main de sa sœur, la belle Kriemhild.

Gunther accepte à condition que Siegfried parvienne à conquérir pour lui la walkyrie du nom de Brünhild, tache dont s'acquitte le héros. Brünhild, qui est entre temps tombée amoureuse de Siegfried, est contrainte d'épouser le roi, et le preux chevalier peut quant à lui épouser Kriemhild. A la tête des armées du roi Gunther, Siegfried remporte de nombreuses victoires, et suscitent la jalousie, dont celle de Hagen, un vassal du roi.

Une malédiction plane sur le trésor des Nibelungen, censé porter malheur à son propriétaire. Ainsi,  avec la complicité du roi Gunther et de sa femme Brünhild, Hagen décide d'éliminer Siegfried. Par la ruse et la trahison, il découvre le "talon d'Achille" de Siegfried qui le rend vulnérable, une petite partie de son dos non recouverte par le sang du dragon. Au cours d'une partie de chasse, Hagen blesse mortellement le héros et s'empare de son épée.

lang-nibelungenAprès l'assassinat de son époux, Kriemhild tente d'utiliser le trésor de son époux pour recruter des barons qui accepteraient  de la venger. Se sentant menacé, Hagen s'empare du trésor et le jette dans le Rhin. Kriemhild doit alors se résoudre à quitter la cour de Worms, le roi Gunther protégeant les meurtriers de son époux.

C'est alors que le roi des Huns fait alors demander la main de la belle veuve. Kriemhild accepte, pensant avoir trouvé le bras armé de sa vengeance. Elle fait inviter le roi Gunther, ses frères et Hagen à la cérémonie de mariage, sous prétexte de réconciliation. Malgré l'interdiction du roi des Huns, elle fait massacrer les burgondes dès leur arrivée. Ayant récupéré l'épée de Siegfried, elle tue Gunther puis décapite Hagen qui refusait de lui livrer l'emplacement du trésor. Rendu furieux par la trahison de Kriemhild, le roi des huns ordonne la mise à mort de sa future épouse.

Ainsi se termine la chanson des Nibelungen, la plus célèbre légende germanique.

Les fondements historiques de la légende des Nibelungen

Histoire transmise de génération en génération, la légende des Nibelungen a des fondements historiques. C'est une épée qui a fait de Siegfried un héros. L’intérêt des germains pour les épées provient de leur rencontre avec les romains, qui fabriquaient des armes d’une qualité qu’ils ne pouvaient égaler. Ainsi les maitres de forge qui maitrisaient l’art de fabriquer ces épées, armes considérées comme magiques, suscitaient l’admiration des germains.

La confrontation entre germains et romains sur les bords du Rhin est très probablement une des sources d’inspiration de la légende des Nibelungen. Ainsi Tacite relate l’histoire d’un germain, Arminius, fils d’un prince de la tribu des chérusques, envoyé comme otage à Rome et devenu officier de l’armée d’Auguste. En l’an 9, Arminius est conduit à participer à une campagne menée contre les germains depuis la ville fortifiée de Xanten… ville d’origine présumée de Siegfried.

Ecœuré par les méthodes cruelles du commandant romain Varus, Arminius déserte. Passé à la tête des chérusques, il tend un piège à l’armée romaine dans la forêt de Teutberg. Les légions de Varus y sont complètement anéanties et Arminius s’est probablement emparé de l’or et des biens précieux des romains. Parmi le butin, les étendards des légions romaines, ornées… d’une tête de dragon !  A la suite de ce désastre, les romains ne repasseront jamais la rive droite du Rhin. Arminius quant à lui ne profitera pas longtemps de son statut de héros et de libérateur. Il sera assassiné en l’an 21… par des membres de sa famille. Une histoire et une bataille qui seront un terreau propice à faire naître mythes et héros.

Hagen_trsorL’autre source d’inspiration se réfère à l’époque ou Kriemhild a dû quitter la cour des Burgondes et où Hagen fait jeter dans le Rhin le trésor des Nibelungen - cent quarante-quatre chars à bœufs remplis d'or et de pierres précieuses. Dans la réalité historique, il s'agit de l'époque agitée des grandes invasions, durant laquelle l'Empire romain est en pleine décadence et où les peuples germains s'enfoncent toujours plus vers le sud et l’ouest.

Venus de Scandinavie, les burgondes se sont installés en Pologne, comme l’atteste Pline l’ancien, qui les aurait rencontré sur les bords de la Vistule vers 57. Chassés par les incessantes migrations venues de l’est, les burgondes s’installent près du Rhin entre Mayence et Worms au IIIe siècle, et se heurtent à la frontière fortifiée des romains, les limes.

Une frontière qui est loin d’être hermétique, les germains multipliant les incursions en Gaule. Circulant rapidement sur les voies romaines, les germains échappent aux légions romaines et repassent le Rhin, chargés du fruit de leurs rapines. C’est d’ailleurs la que les romains tentent de les intercepter, grâce à leurs galères qui circulent sur le fleuve. Ainsi de nombreux burgondes et alamans ont été engloutis dans les eaux du Rhin sur le chemin du retour, donnant foi à la légende de la malédiction qui entoure les trésors.

Comme dans la chanson des Nibelungen, les burgondes ont eu des démêlés avec les huns.  Entre 435 et 436, après plusieurs décennies de cohabitation pacifique avec les romains, les burgondes envahissent la Belgique. Ils y sont écrasés par l’armée du général Aetius, opportunément allié aux … huns. Le peuple burgonde est décimé, son roi tué, et les rescapés doivent s’exiler sur les bords du Rhône, la future Bourgogne.

L’or du Rhin

Les Burgondes sont la tribu sur laquelle les historiens possèdent le moins de documents mais dont on sait qu'elle a en effet été anéantie. Mais où a bien pu disparaître le trésor des Burgondes ? De nos jours, certains continuent de chercher l'or du Rhin.

La chanson des Nibelungen évoque un trésor enfoui au fond du Rhin, l’équivalent de 144 chars remplis d’or et de pierres précieuses. De tout temps, le Rhin a été tamisé à la recherche d’or par les celtes, les romains puis les alamans … Et la légende des Nibelungen a longtemps entretenu la fièvre de l’or du Rhin. Au siècle dernier, les nazis, très attachés au mythe de Siegfried, ont eu aussi cherché le fameux trésor. En vain…

En 1980, des dragueurs ont mis à jour une impressionnante collection d’objets précieux d’origine romaine et datant de la fin de l’empire romain. Au total ce sont près de mille objets qui ont été remontés à la surface, constituant le plus important trésor archéologique jamais découvert en Europe. Des objets volontairement abimés, très probablement à la suite d’un partage de butin, selon la coutume des peuples germains…

Bibliographie

- Les Nibelungen de Joël Schmidt. Zulma, 2001.

- La chanson des Nibelungen de Claude Mettra. Albin Michel, 1984.

Pour aller plus loin

- Richard Wagner: Der Ring des Nibelungen (l'anneau du Nibelung) - Coffret 8 DVD - incl. Making Of. DVD, 2005.

- Les Nibelungen, de Fritz Lang. Fiction, MK2, 2008.

- L'anneau sacré - Coffret 2 DVD. Fiction,2006.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire